Rencontre avec Karim EL KHEBIR, l’entraîneur de l’équipe réserve d’Angers NDC. Il reviendra sur le match de haut de tableau du championnat de Départemental 1, face au FC Pellouailles-Corzé (1-1). Puis, il évoquera la saison de son équipe, dans une finale à quatre très serrée, où se jouera la montée en championnat de Régional 3 dans six journées. Enfin, il nous présentera le match du Challenge de l’Anjou face au Sainte-Christine Bourgneuf FC, de dimanche prochain.

Bonjour Karim, pouvez-vous revenir sur la rencontre face au FC Pellouailles-Corzé ?

“Ce fut un match super intéressant entre deux équipes de haut de tableau. L’enjeu était important, mais pas décisif pour la montée en championnat de Régional 3. Au-delà de ne pas gagner, il ne fallait surtout pas perdre ce match. On savait que la marge d’erreur était limitée face à une telle formation. C’était un match assez fermé en première mi-temps.”

Vous ne vous êtes pas démobilisés après l’ouverture du score de Pellouailles-Corzé ?

“En effet, après l’ouverture du score de notre adversaire, on n’était pas abattu. On n’a rien changé à notre système et on est resté dans le même schéma de jeu. Puis, en deuxième mi-temps, on n’a rien lâché. On a été récompensé en égalisant à la demi-heure de jeu.”

Le jeu a été assez intense en deuxième période ?

“Je dirais que l’on a effectué une grosse deuxième mi-temps avec beaucoup de rythme. Malgré tout, on a manqué d’efficacité, même si nous avons réussi à égaliser.”

Pouvez-vous nous donner votre avis sur le penalty ?

“Je dirais qu’il est peut-être discutable, suivant comment on se positionne.”

C’est un match nul n’arrange aucune des deux équipes, dans ce championnat à quatre équipes, très serré ?

“Il est évident que j’aurais aimé l’emporter, même si je suis content de notre performance face à Pellouailles-Corzé. On est toujours en course pour la montée. De toute façon, on sait que cela va se jouer jusqu’au bout, car c’est un championnat compliqué et homogène. Mais on sait aussi que l’on a notre destin entre nos pieds. Il faudra être hyper concentré et concerné, car jusqu’à la dernière journée, il faudra lutter. Dans ce duel à quatre équipes pour la montée en Régional 3 (Andrezé-Jub-Jallais (47 pts), Angers NDC (b) (46 pts), FC Pellouailles-Corzé (45 pts) et AS Saint-Sylvain-d’Anjou (43 pts)), la pression sera pour tout le monde, car il n’y aura aucun match facile, même face aux supposées équipes plus faibles qui joueront leur maintien. Dans ces six derniers matchs de championnat, il y aura peut-être des surprises. Cela sera des finales tous les week-ends. Mais nous sommes prêts pour cela. Le mental sera primordial. Comme je l’ai déjà dit, cela va se jouer au mental et à l’envie.”

A ce sujet, êtes-vous surpris par les bons résultats d’équipes comme Andrezé-Jub-Jallais et Saint-Sylvain-d’Anjou ?

“Personnellement, je ne suis pas surpris par les performances de ces deux équipes. Avec le Covid-19, la saison dernière, nous étions promus et nous n’avons pas pu jouer véritablement toute une saison dans cette division. A contrario, ces deux équipes sont aguerries à cette division. Je n’ai pas à juger l’état de forme de nos adversaires directs, j’ai juste du respect envers eux. La montée en R3 va se jouer sur des détails.”

Gérer une équipe réserve n’est pas toujours évident ?

“Dès le début, lorsque l’on s’occupe d’une équipe réserve, l’équipe change chaque week-end et il faut s’adapter. Mais, ce qui est plaisant, c’est que tous les joueurs jouent le jeu dans l’investissement, même ceux qui descendent du niveau Régional 1. J’ai un groupe compétitif.”

Pour terminer, comment allez-vous aborder votre du Challenge de l’Anjou, face à Sainte-Christine Bourgneuf FC ?

“Pour tout vous dire, je ne connais pas du tout cette équipe. Je sais qu’elle est lanterne rouge de son championnat de Départemental 2 et donc qu’elle évolue un niveau en dessous de nous. Cependant, à domicile, nous serons favoris et nous devrons garder notre bonne dynamique pour obtenir la qualification. La meilleure équipe possible sera alignée pour ce match et il faudra réaliser un match sérieux, car un match n’est jamais gagné à l’avance. Et puis, un bon parcours en coupe permettrait de concrétiser notre bonne saison actuelle.”

 

Cet article a été lu 193 fois.