Cet article a été lu 961 fois.

Rencontre avec Frédéric MORON, l’actuel entraîneur du FC Chalonnes-Chaudefonds. Après trois saisons au club, il a choisi d’annoncer de quitter le club tôt dans la saison, afin de lui laisser le temps de retrouver un successeur. Il nous fait le bilan de ses trois saisons au sein du club, ses meilleurs souvenirs et sa motivation à bien finir la saison en atteignant les objectifs fixés. Entretien.

Bonjour Frédéric, pouvez-vous, nous expliquer votre décision d’avoir annoncé si tôt, votre départ du club du FC Chalonnes-Chaudefonds ?

“J’ai souhaité annoncer mon départ du club du FC Chalonnes-Chaudefonds assez tôt dans la saison, afin de lui laisser le temps de trouver mon successeur. Ce ne fut pas une décision simple à prendre, mais cette décision est mûrement réfléchie. Je ne souhaitais pas faire la saison de trop. La fonction d’entraîneur demande beaucoup d’énergie et je n’étais pas certain de vouloir continuer. Après trois belles saisons avec le FC2C, je sais que cela va me manquer, mais j’ai aussi d’autres priorités d’un point de vue professionnel et familial. Il était temps de passer la main et d’avoir un nouvel entraîneur avec des idées nouvelles et certainement avec un mode de fonctionnement différent.”

Ne pensez-vous pas que votre décision peut déstabiliser votre groupe seniors ?

“Forcément, j’aurais pu annoncer ma décision plus tard, mais je ne voulais pas mettre en difficulté le club dans sa recherche d’un nouvel entraîneur. Les prises de décision pour la saison prochaine commencent en ce moment. Et pour répondre à votre question, non, car j’ai confiance en mon groupe de joueurs pour qu’il comprenne ma décision et pour ne pas être déstabilisé, afin d’atteindre nos objectifs. J’ai un groupe de compétiteurs et je n’ai aucun souci de ce côté-là. J’aspire à prendre du plaisir jusqu’au bout.”

Justement, comment le club a-il réagi, suite à votre annonce ?

“Je ne suis pas le mieux placer pour vous donner une réponse, il faudrait leur demander directement. Certains vont être déçus, d’autres contents de tourner une page de l’histoire, c’est la vie d’un groupe et d’un club. Je sais que le bureau aurait aimé que je reste. Mais une chose est sûre, c’est que je vais quitter le rôle d’entraîneur, mais je vais rester au sein du club, dans un autre rôle qui reste encore à définir.”

Que retiendrez-vous de vos trois saisons au sein du club ?

“Déjà, je pense que j’ai été très bien intégré lors de mon arrivée. C’est un bon club, avec de bons joueurs. De mon passage, j’en garderais globalement un bon souvenir, fait de belles rencontres. Je remercie le club de m’avoir fait confiance et de m’avoir laissé travailler dans de bonnes conditions, surtout lors de mon début compliqué lors de ma première saison. J’ai aussi une pensée pour les joueurs et pour leur confiance, qui ont cru en mon projet de jeu. C’est comme dans la vie, il y a toujours des hauts et des bas, mais on a réussi à faire un bout de chemin ensemble.”

Quel bilan faites-vous, d’un point de vue sportif ?

“Lors de ma première année, le début de saison avec la fusion a été très compliqué, puis nous avons effectué une deuxième partie de saison extraordinaire où nous avons réussi à nous maintenir. Puis, lors de la deuxième saison, nous réussissons à obtenir la montée en championnat de Promotion d’Honneur. Enfin, pour cette troisième saison, même si j’ai annoncé mon départ, je suis très motivé pour atteindre nos objectifs et la montée en Régionale 3. Et puis, pourquoi pas effectuer un bon parcours en coupe, aussi bien que celui de la saison dernière.”

Avez-vous des regrets ?

“Je n’ai pas spécialement de regrets, car on ne peut pas vivre avec cela. Mais si j’en avais, je dirais le fait de n’avoir pas réussi à faire venir des joueurs que j’avais sollicités et que j’avais ciblés. Certains sont venus, d’autres pas, c’est comme cela.”

Pour finir, avez-vous un mot de conclusion ?

“Le club du FC Chalonnes-Chaudefonds est à la recherche d’un nouvel entraîneur pour la saison prochaine, les personnes qui seraient intéressées pour me succéder, peuvent prendre contact avec le co-président du club, Cédric Macé.”

 

FC Chalonnes-Chaudefonds.

FC Chalonnes-Chaudefonds.