Cet article a été lu 154 fois.

La randonnée pédestre est un excellent moyen de décompresser, de se mettre en contact avec la nature et de s’adonner à des exercices indispensables pour conserver une bonne forme physique. Afin de profiter pleinement des bienfaits offerts par vos journées de randonnée, vous devez tout d’abord acquérir des équipements adaptés aux longues séances de marche. Outre les chaussures et les vêtements, penchez-vous sur la qualité de vos chaussettes. Ces dernières vont participer au confort de vos pieds et doivent être sélectionnées méticuleusement, en prenant divers critères en considération.

La morphologie des pieds et la fréquence des randonnées

Les pieds sont grandement sollicités pendant la marche, que ce soit lors d’une sortie en haute montagne ou dans une aire protégée présentant de faibles dénivelés. Pour garantir votre confort, nous vous recommandons tout d’abord de déterminer la morphologie de vos pieds (égyptien, romain, grec, germanique, celtique, normal, plat ou creux) afin de pouvoir choisir des équipements adaptés.

Après avoir défini votre morphologie, évaluez la fréquence de vos sorties et les efforts que vous devez fournir. Les chaussettes Coccinelle dédiées aux randonnées sont par exemple conçues pour s’adapter à toutes les formes et pour protéger les porteurs de douloureuses ampoules au pied.

Les risques de blessure par frottements ne sont pas négligeables, que vous soyez un grand alpiniste partant régulièrement à la conquête des plus belles montagnes françaises ou un amoureux de la nature effectuant de petites promenades de une à deux heures, à une fréquence relativement faible. Une ampoule mal placée ou particulièrement douloureuse peut vous contraindre à abandonner votre circuit, vous devez donc choisir des chaussettes qui n’agresseront pas votre peau en cas de port prolongé.

Les modèles en coton sont à privilégier, tout comme ceux en laine de Mérinos, nettement plus soyeuse que la laine traditionnelle et parfaitement adaptée aux peaux sensibles.

Les coutures de vos chaussettes et la présence d’un système de protection

Outre la compatibilité avec la morphologie de vos pieds et la matière, nous vous conseillons de vérifier la qualité des coutures. Celles-ci doivent être plates afin de limiter les risques d’agression, et donc, de blessures. Dans le cas où vous devez parcourir de nombreux kilomètres, l’idéal est d’opter pour des chaussettes sans coutures.

Les systèmes de protection sont utiles pour réduire les échauffements et les frottements inévitables dus à vos chaussures de randonnée. Ils sont généralement placés au niveau des zones les plus sollicitées telles que les talons, les tendons d’Achille et les orteils. Dans le cas où vous portez des chaussures à tige haute, nous vous conseillons des chaussettes proposant des renforts du talon jusqu’aux tendons d’Achille. Pour la protection des orteils, le mieux est de choisir des modèles qui disposent de molletons assez épais pour limiter les impacts pouvant favoriser l’apparition d’ampoules.

Une bonne gestion de la transpiration et de l’humidité sera également essentielle pour prévenir de nombreux petits maux du randonneur.

Enfin, vérifiez aussi la capacité des chaussettes à bien rester en place, quels que soient les efforts le temps passé ou les mouvements réalisés.