Il y avait un gros challenge à relever pour le LCDF, ce lundi 28 janvier, puisque la marche les séparant des quarts de finale de la coupe de l’Anjou n’était autre que Châteauneuf Black Pink, leader invaincu de Régional 2. La hiérarchie fut respectée, malgré un beau combat des locaux.

Le match débuta bien pour les favoris puisque après seulement quelques secondes de jeu, ils débloquèrent leur compteur but. Néanmoins, un bon engagement physique et une forte volonté ramenèrent les locaux à égalité par le biais d’Emery. Puis le LCDF prit même deux longueurs d’avance en quelques minutes (Roy, Noyer). Quelques ajustements techniques et un jeu intelligent sur leur pivot permirent aux Black Pink de recoller au score. Un nouveau but (Mottin) pour le LCDF,  ainsi que pour les Black Pink porta le score à 4-4 juste avant la mi-temps. Score logique au regard des deux bonnes prestations proposées.

Malheureusement pour le LCDF, la seconde période fut plus difficile et après seulement quelques minutes de jeu, le score se porta à 6-4 pour Châteauneuf. Malgré un nouveau but de Roy pour réduire le score, la réponse fut quasi instantanée et une avance de deux points était conservée lorsqu’à cinq minutes de la fin, le LCDF lança son power-play. Tactique qui s’avéra rapidement payante puisque trente secondes plus tard, l’écart était réduit par l’intermédiaire de Cuvelier. Mais c’est finalement une contre-attaque des Black Pink, à quarante secondes de la fin, qui mit un terme aux espoirs du LCDF de raccrocher au score.

Ce fut un match très intense qui a offert du spectacle aux supporters, la plus grosse des équipes ayant tout de même fait respecter la logique.

8e de finale de la Coupe de l’Anjou.

Angers LCDF (D1) Châteauneuf Black Pink (R2) : 6-8 (MT : 4-4)

Buts : EMERY, ROY (x2), NOYER, MOTTIN et CUVELIER pour Angers LCDF.

 

Cet article a été lu 1791 fois.