Championnat de Deuxième Division, groupe C, 12e journée.

AS Val d’Erdre-Auxence FC Thouracé-Layon : 0-2 (MT : 0-1)

Buts : (40e) et (70e) pour le FC Thouarcé-Layon.

Cliquez-ici pour voir le classement

Le résumé du match avec Mickaël JEMIN, l’entraîneur de l’AS Val d’Erdre-Auxence :

“Nous débutons bien ce match et nous avons la maîtrise du ballon. Nous nous procurons rapidement une occasion, mais Kévin Chartier, aux abords de la surface de réparation, ne trouve pas le cadre (5e), idem pour Guillaume Boisselier au quart d’heure de jeu. Malgré la maîtrise du jeu, nous avons du mal à nous montrer véritablement dangereux, Steven Lelarge dans la surface se fait contrer, s’ensuit un cafouillage mal exploité par Steven Lelarge (30e). Alors que Thouarcé n’a pas eu d’occasions, ils ouvrent le score juste avant la mi-temps, sur un coup franc excentré, la trajectoire du ballon est coupée au premier poteau, notre gardien de but ne peut rien faire (0-1). La deuxième mi-temps a un scénario identique à la première, nous maîtrisons la majorité du temps la balle, mais nous buttons constamment sur la défense, nous n’arrivons plus à nous montrer dangereux. Nous sommes punis une deuxième fois, puisque Thouarcé double la mise. Sur un centre, nous perdons un premier duel de la tête, le ballon reste dans la surface de réparation et l’attaquant n’a plus qu’à ajuster notre gardien de but (0-2, 70e). Nous poussons pour revenir dans le match sans réellement inquiéter le gardien de but visiteur. En contre-attaque, Thouarcé est plus proche de marquer un troisième but que nous, de réduire la marque. Aujourd’hui, même si nous avons eu la maîtrise du ballon pendant plus d’une heure, nous avons eu du mal à nous procurer des actions franches. De plus, nos frappes n’ont pas été cadrées. Pour sortir de la zone rouge, il va falloir se montrer efficace devant et derrière, sinon cela va être très compliqué de se maintenir. Les intentions de jeu sont bonnes. Il faut continuer de faire des efforts, cela va payer à un moment ou à un autre.”

 

 

Cet article a été lu 651 fois.