Challenge de l’Anjou, quarts de finale.

Angers NDC (b) (D1) – Andrezé-Jub-Jallais FC (D1) : 3-1 (MT : 2-0)

Le résumé du match de Jak MARY, l’entraîneur du Andrezé Jub-Jallais FC :

“Sur ce quart de finale du Challenge de l’Anjou, un nouveau déplacement au NDC Angers nous attendait. Nous connaissons bien cette équipe après l’avoir rencontrée à deux reprises cette saison dans notre championnat de Départemental 1.

Sur cette première mi-temps, le plan de jeu, mis en place pour empêcher la NDC de profiter de leurs qualités offensives, est bien respecté et très efficace, car même si la possession du ballon est en faveur de l’équipe locale, les Angevins ne se procurent aucune occasion, aucune frappe et ne se montrent pas dangereux pendant trente-cinq minutes. Nous aurions même pu ouvrir le score suite à un deuxième ballon réceptionné après un corner. Malheureusement, une perte de balle dans notre partie défensive offre un but à nos adversaires (0-1, 36e). Suite à ce but, nous nous désorganisons collectivement et défensivement, et la NDC se procure deux autres occasions franches dont une sera concrétisée sur un beau mouvement, côté gauche, juste avant la mi-temps (0-2, 45e).

Avec ce retard de deux buts à la pause, nous revenons des vestiaires avec les mêmes intentions que sur les trente-cinq premières minutes du match, mais dans le but d’être aussi plus performants sur l’aspect offensif et dans l’utilisation du ballon. Ces intentions seront récompensées, dès la cinquante-et-unième minute (1-2, 51e). Les deux équipes se rendent coup pour coup. Nous avons plusieurs occasions d’égaliser, mais les Angevins ont également plusieurs ballons de 3-1. Ce contexte perdure jusque dans les arrêts de jeu, où les bleus et blancs inscriront ce troisième but sur un contre éclair (1-3, 90e +2).

Malgré un bon match, nous payons aujourd’hui nos dix minutes de flottement en fin de première mi-temps. Face aux individualités et aux qualités angevines, cela ne pardonne pas. Malgré tout, je déplore les propos insultants du soigneur de la NDC, au retour des vestiaires. C’est à l’origine d’un climat de tension qui s’est installé au fur et à mesure du match entre les bancs, autour et sur le terrain. Cette attitude inadmissible a mis le feu aux poudres à un match qui se déroulait pourtant bien, à l’image des matchs aller et retour en championnat, dans le respect mutuel et dans un très bon état d’esprit jusque-là. Ce ne sont pas nos valeurs et ce ne sont pas celles d’Angers NDC, un club reconnu pour ses valeurs formatrices et pour tout le travail remarquable qui est fait autour de cet objectif. Cela reste la seule ombre au tableau d’une qualification méritée sur l’ensemble du match.

Bonne continuation à Angers NDC dans ce challenge et bravo à Karim (EL KHEBIR) et à ses joueurs. Au vu de la saison, ils méritent d’en être là en championnat et en challenge.”

Cliquez ici pour voir la réaction d’après match de Karim EL KHEBIR (entraîneur d’Angers NDC (b)

 

Cet article a été lu 343 fois.