Coupe de France, 2e Tour.

FC Pellouailles-Corzé (D1) – AS Le Mans Villaret (R2) : 2-2 (MT : 0-1) (tab. : 4-3)

Buts : Yann GUIET et Pierre RICHARD pour le FC Pellouailles-Corzé.

La réaction de Jérôme DUMONTANT (entraîneur du FC Pellouailles-Corzé) : “Tout d’abord, je tenais à remercier les élus de la commune des Verrières-en-Anjou et notamment Eric Michaud, qui nous a permis de jouer ce match sur une belle pelouse, ainsi que le club de Saint-Sylvain-d’Anjou pour leur hospitalité. Nous avons accueilli, donc, un gros morceau ce dimanche, Le Mans Villaret. Les gars ont mis les ingrédients pour gagner ce match de Coupe de France, en nous procurant des émotions. On effectue une première mi-temps plutôt cohérente avec une grande solidarité. Si nous avions été plus adroits, dès le début de match, nous aurions pu mener au score. Notre capitaine, Morgan Pierrot, se décide de lancer le match en donnant une offrande à leur entraîneur-joueur Yenga, qui n’avait plus qu’à fusiller notre gardien de but, en face-à-face. A la mi-temps, il ne fallait pas baisser la tête, chose que les gars ont fait et nous marquons sur un coup de pied arrêté, suite à une déviation de Dadouche sur Guiet. Je ne sais pas si c’est de l’immaturité, mais nous encaissons un but cinq minutes après, par leur puissant numéro 9. Nous sommes donc menés 2-1 à la 55e minute. Les gars ne vont pas lâcher et vont avoir les ressources morales et mentales pour égaliser, suite à un débordement de terminator, Jugan, qui va être à l’origine du but égalisateur de Pierre Richard. On aura l’occasion par deux fois de gagner avant la fin du temps réglementaire par Donovan Gautun, où un joueur adverse sauvera sur sa ligne et une autre frappe du même joueur sur la barre transversale. Dono, ancien joueur de l’AS Saint-Sylvain-d’Anjou, avait l’air de ne pas trop connaître les lieux (rire), car il a semblé manquer de repères. Ensuite, concernant les tirs au but, c’est la loterie et cela nous a souri. Les gars ont fait un gros match. A nous de ne pas nous relâcher après une bonne prestation comme celle d’hier. On espéra recevoir et pourquoi pas à nouveau à Saint-Sylvain-d’Anjou de nouveau, un stade qui nous porte chance (on croise les doigts), si notre terrain est toujours champignonné. Bonne semaine à tous les footeux.”

 

Cet article a été lu 275 fois.