Rencontre avec Beriche LOUZOLO, l’entraîneur de l’AS Angers Lac de Maine. Il reviendra sur son dernier match de championnat, face à la JA Pomjeannais. Puis, il nous donnera ses ambitions pour cette fin de saison.

Bonjour Beriche, pouvez-vous revenir vers votre dernier match de championnat ?

“Beaucoup de choses se sont passées. Déjà, au bout de huit minutes de jeu, il y a eu un blessé grave chez nos adversaires. Nous concernants, on rentre bien dans le match. Il ouvre le score sur un coup franc direct (1-0, 15e). Puis, on doit ouvrir un penalty, mais il est non sifflé. Ensuite, sur un centre de Meddy Abassi, Giresse Kanga remise de la tête pour Sedi Abassi, qui égalise (1-1, 25e). On marque un deuxième but sur un coup franc de Stone Manzola (2-1, 30e). La première mi-temps a été équilibrée, où tout s’est joué. C’était un vrai match de haut de tableau.

Vous avez fait preuve de force de caractère, pour tenir votre avantage en fin de match, surtout en infériorité numérique ?

“En effet, en fin de match, Meddy Abassi prend un deuxième carton jaune, synonyme d’expulsion. Puis, Giresse Kanga prend un carton blanc, qui nous réduits à neuf joueurs contre onze… Nos adversaires ont eu des balles de match pour égaliser. Je suis très satisfait d’avoir tenu notre avantage jusqu’au bout. Malgré tout, je pense que la victoire est méritée, même si nos adversaires peuvent avoir des regrets de n’avoir pas obtenu au moins un point sur ce match.”

Que retenez-vous de ce match ?

“Je retiens le fait d’avoir été très solidaire et solide, même si depuis que l’on a changé de système de jeu, on a un peu moins de maîtrise par rapport au début de saison. Ce fut un match d’hommes dans le sacrifice.”

C’est une victoire importante au classement ?

“En effet, c’est une bonne opération au classement. Je félicite les joueurs pour leur investissement.”

Justement, pouvez-vous, vous projeter sur cette fin de saison, qui s’annonce palpitante ?

“Je pense que si l’on gagne nos quatre prochains matchs, on accédera au championnat de Régional 3. Chez nous, nous sommes intraitables et il faudra bien gérer nos matchs à l’extérieur. L’aspect mental sera important. Pour moi, la montée en R3 va se jouer entre des équipes comme Mazières-en-Mauges, Longuenée-en-Anjou et nous. Il faut rester humble, mais on ne va pas se cacher derrière le fait que l’on a l’objectif de monter en R3.”

 

Cet article a été lu 590 fois.