Gros plans sur un club de basket qui poursuit son développement, à travers la formation des jeunes. Nous sommes partis à la rencontre d’Antoine CARDINET et de Mathieu GERLEI, community manager au sein de l’AS Avrillé Basket. Ils nous feront une présentation globale du club avrillais, puis ils nous feront un bilan sportif de la saison. Ensuite, ils nous donneront leurs avis sur cette fin de saison qui s’est clôturée avant son terme. Enfin, ils nous présenteront les objectifs, à la fois sportifs et éducatifs, de la saison prochaine.

Bonjour, pouvez-vous nous faire une présentation globale du club de l’AS Avrillé Basket ?

“La section basket d’Avrillé a été créée en 1973. Nous disposons de deux salles, le COSEC et Tabarly, et avant la fin de l’année, nous aurons une toute nouvelle salle, accolée au Cosec, la salle Marie Paradis !
L’ASA compte environ trois cents licenciés regroupés dans vingt-neuf équipes de niveau départemental, régional et inter-régional pour les jeunes. Pour les seniors du pôle masculin, nos seniors garçons 1 sont en championnat de Régionale Masculine 2, nos seniors garçons 2 en championnat de Pré-Régionale Masculine et nos seniors garçons 3 en championnat Départementale Masculine 3. Pour le pôle féminin, nos seniors féminines 1 sont en championnat de Nationale Féminine 3 et nos seniors féminines 2 en championnat Départementale Féminine 2.

  • En 2006, le “Label 49 a été obtenu et remis officiellement lors de la fête du MiniBasket.

  • En 2009, notre association a reçu la labellisation fédérale École Française de Mini Basket.

Nous avons de nombreux éducateurs diplômés et des jeunes entraîneurs en formation. Pour nos techniciens diplômés, vous retrouverez des têtes connues dans le département du Maine-et-Loire : Fred COSSET, Victor SOULARD (coach SF1), Julien ALEHAUSE (coach SG1), Guy GERLEI (Coach U15G), mais également depuis cette saison, Quentin BOULLET (coach SF2), et d’autres entraîneurs diplômés pour couvrir des équipes jeunes en région notamment.

L’ambiance du club est familiale, tout le monde se connaît, se croise dans les salles chaque week-end. Il ne se passe pas un week-end sans que nos jeunes basketteurs ne se jettent sur le terrain à chaque fin de quart-temps pour shooter ensemble (et devant le public, c’est encore mieux).

Cette ambiance familiale et chaleureuse se retrouve autour de nos évènements :

Nombreux sont organisés par la commission animation, comme la soirée du club, le week-end de rentrée “Made in ASA”, le tournoi qualificatif Mie Caline, la soirée loto, etc…

Mais aussi et surtout le stage de Pâques, qui rassemble tous nos jeunes licenciés de U9 à U15 sur une semaine complète, encadrés par pas moins de trente entraîneurs dans une ambiance indescriptible ! Ce stage existe depuis maintenant vingt-deux ans et c’est le temps le plus fort de la saison pour l’ASA (à tel point que les vacances des parents sont calées en conséquence) !”

Quel bilan sportif faites-vous ?

“Le bilan sportif chez les jeunes est plutôt bon, beaucoup de maintien au niveau d’engagement initial, voire d’accession au niveau supérieur. Des équipes quasiment invaincues comme nos U17G1 en D1 (16V-1D), nos U15G1 en R2 (11V-5D), nos U13G1 montés de R2 à R1 (12V-4D). Ou encore comme nos U18F1 montées de R2 à R1 (15V-1D) visant les phases finales régionales, et pourquoi pas un titre de championne !

Chez les plus petits, les résultats sont parfois très bons, parfois moins bons, mais la priorité va dans le sens de la formation et du plaisir, peu importe le score !

Pôle masculin :

  • SM1 se maintiennent en RM2 avec un bilan à l’équilibre, une septième place pour 9V et 9D.

  • SM2 terminent avec un bilan similaire et se maintiennent en pré-régional avec également une septième place pour 10V et 9D.

  • Saison plus compliquée pour nos SM3 qui seraient descendus en DM4, cinquième de la poule DM3B avec un total de 3V pour 14D.

Pôle féminin :

  • SF1 se maintiennent en NF3 avec leur place dans le top 5 pour 10V et 8D.

  • SF2 visaient la montée en PRF avec la deuxième place dans la poule DF2H2 et leurs 11V et 4D.

Les points positifs sont donc dans la formation de nos équipes jeunes et la fiabilité de nos engagements de début de saison.”

Quel est votre avis sur cette fin de saison ?

“Dans notre cas, cette fin de saison ne nous est pas trop préjudiciable, nos équipes se maintenaient sportivement pour la plupart, quelques équipes vont être protégées de la descente. Une petite déception autour du projet sportif féminin que nous avons mise en place. Nous avions des résultats qui ne seront pas récompensés, pas de phase finale pour nos U18F, pas de montée au plus haut niveau départementale pour les SF2. Mais priorité à la santé publique, nous allons nous renforcer encore, continuer les progressions et ainsi confirmer notre travail sur le terrain la saison prochaine !”

Quels seront les objectifs, à la fois sportifs et éducatifs, de la saison prochaine ?

“D’un point de vue sportif, nous comptons poursuivre dans la formation des joueurs avec le maximum d’équipe 1 en région, cette année cela représentait quatre équipes, mais nous étions à six équipes jeunes en région, il n’y a pas si longtemps.

Nous sommes en train d’améliorer tous les liens entre les différentes équipes et les différents niveaux, grâce à des “passerelles” et à des projets sportifs très récents et structurés. Le fonctionnement est donc assuré par la bonne communication entre les entraîneurs. Nous devons notamment favoriser et accompagner au mieux le passage du niveau jeune au niveau des catégories seniors.

D’un point de vue éducatif, cela sera de continuer à faire en sorte que nos jeunes prennent le maximum de plaisir dans leur groupe, pendant les entraînements et les matchs, accompagnés par des entraîneurs toujours plus motivés à se former, à les accompagner, et à leur tour, à prendre du plaisir !

En conclusion, nous souhaitons continuer la formation dès le plus jeune âge, afin de performer avec nos équipes seniors.

Toujours avec un mot d’ordre : plaisir, plaisir, plaisir !”

Un mot de la fin ?

“En cette période de confinement, on se rend compte que les liens sociaux nous manquent à tous et que les valeurs qui circulent dans le club sont essentielles. Par-delà le sport d’ailleurs…

Il nous tarde de retrouver le chemin de la salle, de vous retrouver, pour partager et échanger autour de notre passion commune.

Parce que finalement, l’ASA, c’est plein de gens différents, mais réunis autour d’un dénominateur commun, le BASKET.”

L’ensemble des acteurs de l’AS Avrillé basket, autour d’un dénominateur commun, le basket.

Cet article a été lu 460 fois.