Nous sommes partis à la rencontre Fouad JEBARRI, éducateur au sein du club d’Angers NDC Football et plus particulièrement avec sa section féminine. A ce jour, il est le responsable des catégories U11F au U15F et en charge des U11 et U15 à l’entraînement et en match. Lors d’un long entretien qu’il nous aura accordé, il nous fera partager les dix événements qui ont pu le marquer depuis qu’il côtoie le milieu du football sous les couleurs Bleues angevines. Entre ses débuts d’éducateur, l’opportunité d’être en charge des gardiens de but, la saison un peu plus compliquée en championnat régional et ses émotions fortes lors d’un match de coupe à rebondissements, au côté de Pierre NAUDET, sans oublier les moments gratifiants et l’expérience de la première finale régionale de Beach Soccer féminine, il évoquera tous les sujets, sans manquer de revenir sur la dernière saison qui s’est arrêtée prématurément due à la crise sanitaire. Enfin, il remerciera ceux qui lui font confiance au sein du club, sans oublier notre média, qui continue à donner de la visibilité et la parole au monde du sport amateur.

Bonjour Fouad, pouvez-vous nous raconter votre premier souvenir qui vous vient à la tête ?

“C’est lors de la saison 2013/2014, année du centenaire du club, que j’ai débuté en tant qu’entraîneur adjoint en charge des gardiens de but, suite à la demande de Cédric TOUTAIN, qui avait décidé de lancer une deuxième équipe U19 sur la seconde phase (une équipe en Division Suppérieure et l’autre en Deuxième Division). Je me souviens de la demi-finale de coupe de l’Anjou qui opposait les deux meilleures équipes de Division Supérieur, à savoir le Groupement Jeunes (GJ) Angers Bertin à La Vaillante d’Angers. Le match était très intense avec des occasions de part et d’autre, mais les gardiens du but avaient été inspirés, ce jour-là. L’atmosphère avait été particulière avec beaucoup de spectateurs autour du terrain et que dire de la communion entre les clubs d’Angers NDC et de la Doutre SC, afin de soutenir nos joueurs. Malheureusement, nous avons été éliminés aux tirs au but, malgré un arrêt de notre gardien de but.”

Ensuite, vous avez eu l’opportunité de devenir entraîneur des gardiens de but ?

“Après une demi-saison aboutie, le club m’a proposé de devenir entraîneur des jeunes gardiens de but (U15 à U19) et dirigeant de l’équipe seniors féminine. Cette saison-là, les féminines jouaient le premier match de coupe de France de leur histoire. Le tirage au sort nous avait réservé un déplacement chez une équipe de Promotion d’Honneur (Régional 2), à savoir Saint-Barthélémy-d’Anjou. Le match fut rythmé et très équilibré, mais c’est dans le dernier(Vous avez lu 20 % de l’article. Connectez-vous pour lire la suite ou abonnez-vous en cliquant sur ce lien).

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Cet article a été lu 437 fois.