Cet article a été lu 292 fois.

Dans le cadre du match aller des play-offs de NM2, l’Étoile Angers Basket recevait l’équipe l’AS Kaysersberg, dans sa salle Jean Bouin. Après une première mi-temps d’une grande qualité avec un avantage confortable à la pause, les Angevins se sont fait peur en fin de match et étant moins présent défensivement. Résultat, les Kaysersbergeois sont revenus dans le match. Dans une rencontre serrée jusqu’au bout, l’EAB s’impose sur le fil face à Kaysersberg de cinq points (89-84). Le match retour aura lieu, vendredi prochain.

Fitzgerald ouvre le score avec un 2+1, à la suite d’un beau service de Pierrard (3-0, 0’33), mais Berquier égalise à trois points (3-3, 1’53). L’EAB prend les devants avec un 6-0, conclut par Guirrou (9-3, 2’07). Shaal relance son équipe avec un trois points (5-3, 3’53). Guirrou sans opposition face au cercle, Lonzième sur une contre-attaque, puis un tir à trois points, ajouté à un nouveau tir dans la raquette de Guirrou, conclut un 7-0 (18-8, 5’43). Lonzième est l’auteur d’un nouveau tir extérieur (23-15, 8’10), puis Fitgerald avec autorité sous le cercle bénéficie d’un lancer franc bonus 2+1 (26-15, 9’05). A la fin du premier quart-temps, Angers a déjà un avantage confortable de dix unités (30-20, 10′). L’EAB débute le deuxième quart-temps sur la même dynamique. Pierard donne onze points d’avance à son équipe (36-25, 12’50). Cabarkapa déduit le score à trois points (36-30), mais Diop réplique dans la foulée (38-30, 13’38). Pericard profite du temps de jeu qui lui est donné pour tenter un tir extérieur (41-33, 15’09). Magnifique tir en extension de Lonzième (43-33, 15’42). Lonzième lance Diop, qui par seul au panier et se fait plaisir d’un dunk rageur (45-33, 16’27). Puis à la suite d’une superbe combinaison, Pierard sert Guirrou à trois points (48-35, 17’42). Diop l’imite à la même distance (51-36, 18’31). Lonzième conclura la première mi-temps, avec trois lancers francs de suite (56-41, 20′).

Au retour des vestiaires, Lupot à trois points (58-41, 20’35), puis il enchaîne à deux points (20’55, 61-41). Pierard continue sur la lancée de ses coéquipiers (63-46, 21’27). Tarris réplique à trois points (63-49, 22’30). Énorme contre de Lonzième (23’05). Guirrou intercepte le ballon et va marquer (65-53, 24’23). Temps-mort dans la foulée pour Kaysersberg. Pierard à trois points (68-53, 25’07). Guirrou relance son équipe après une période approximative (72-55, 26’35). Trois points de Berquier (72-58, 28’27), qui enchaîne à la même distance (72-63, 29’15). Après la fin du troisième quart-temps, les visiteurs sont revenus à sept points, après avoir été menés de vingt points, dès le retour des vestiaires (72-65, 30′). Ghezala ramène son équipe dans les talons de son adversaire (72-67, 30’06). Labouize à deux points stoppe l’hémorragie locale, après un moment de flottement angevin (74-67, 30’45). Kaysersberg n’abdique pas, avec un trois points de Ghezala (75-70), mais Pierard lui répond à même distance (78-70, 34’10). C’est un festival à trois points pour les Alsaciens, à l’image de Walter (80-75, 36’02). Les visiteurs sont plus présents aux rebonds offensifs. Walter conclut l’action par un nouveau tir extérieur (81-78, 36’37). Lupot sur une remise de Labouize marque d’un layup, donnant au moins deux possessions d’avance à son équipe et un peu d’air, au moment d’aborder le sprint final (84-78, 38’09). Temps-mort demandé par Kaysersberg dans la foulée. Walter en extension à trois points (84-81, 38’27). Sur une remise en jeu, N’Daye remise pour Berquier qui marque à trois points et réduit le score à deux points, à quelques secondes du terme de la rencontre (86-84, 39’33). Guirrou ne marque qu’un lancer franc sur deux (87-84, 39’45). A quatre secondes de la fin, les Kaysersbergeois manquent à plusieurs reprises à la mire à trois points, qui les auraient envoyés en prolongation. Lupot réussit ses deux lancers francs, ce qui va donner définitivement la victoire aux Angevins, malgré un dernier temps-mort adverse, qui ne changera pas le dénouement final de la rencontre (89-84, 39’56). L’EAB s’impose sur le fil de cinq points (89-84), avant un périlleux déplacement, vendredi prochain, chez leurs adversaires du jour.

Les réactions d’après-match :

Laurent BUFFARD (entraîneur de l’Étoile Angers Basket) : “Les jeunes de l’équipe ont fait un super boulot, ils ont su soulager les cadres de l’équipe. Ils se sont entraînés toute l’année avec eux et je souhaitais les faire participer à cette fin de saison, en leur donnant la chance d’avoir un peu de temps de jeu. On a effectué une première mi-temps de grande qualité avec 56 points inscrits. En seconde période, on a un peu lâché défensivement et leurs rebonds offensifs nous ont fait très mal. A noter que n’avons jamais été mené durant le match et je n’ai pas eu d’inquiétude lorsqu’ils sont revenus à deux points. Il faut aussi admettre qu’il n’y avait pas n’importe quelle équipe en face de nous. Maintenant, il va bien falloir récupérer avant d’aller jouer face à une équipe qui n’a plus perdu à domicile depuis deux saisons. Pour le match retour, il faudra aborder la rencontre d’une autre manière tactique. De toute façon, notre contrat est déjà rempli avec cette montée en NM1, on n’aura rien à perdre et on jouera sans pression. On savait que c’était une équipe athlétique et adroite sur les tirs extérieurs, avec un meneur dangereux à tout moment. C’est une équipe qui a le plein de confiance à domicile, ce sera à nous de déjouer les pronostics. On est capable de gagner à l’extérieur, comme nous l’avons fait à Vitré. Pour cela, on se devra de faire une bonne entame de match.”

Fabien DRAGO (entraîneur de l’AS Kaysersberg) : “Je suis un peu contrarié, car c’est le scénario que l’on avait prédit et auquel on n’a pas su répondre. On savait qu’il ne fallait pas leur donner du jeu en mouvement et leur laisser d’espace dans le jeu de transition, en y mettant de la dureté, chose que l’on n’a pas su contrer. Ensuite, ils ont pris de la confiance. On a eu aussi trop de perte de balle, ajouté à une très mauvaise attaque. Il nous faudra réagir lors du match retour, car sinon cela sera la fin de saison pour nous. Nous n’avons plus le choix et on sait que l’on doit gagner. Il ne faudra pas calculer, car cela sera notre dernière chance. Il nous faudra mieux rentrer dans le match. Les joueurs ont soif de revanche.”

Championnat de Nationale Masculine 2, quart de finale de play-offs.

Étoile Angers Basket – AS Kaysersberg : 89-84 (MT : 56-41)

(30-20, 26-21, 16-24, 17-19)

Étoile Angers Basket : Lonzième (16), Lupot (15), Péricard (9), Guirrou (14), Diop (8), Pierard (13), Fitzgerald (12), Labouize (2). Entraîneur : Laurent BUFFARD.

Kaysersberg : Schaal (3), Berquier (17), Gherala (12), Cransac (2), Walter (13), Cabarkapa (15), Diagne (2), Tarris (14), N’Diaye (6). Entraîneur : Fabien DRAGO.

Crédit photos : Eric MEILLAT – Flou2Rallye

IMG