Après un début de match assez laborieux, face aux jeunes pousses du basket Français, plein d’envie et d’énergie, les Angevins ont su redresser la barre en deuxième mi-temps, pour remporter une victoire à la fois logique et rassurante (90-60). Ce match aura servi de préparation, en vue du prochain match, face à Gries/Oberhoffen, un concurrent direct pour le maintien, le week-end prochain.

Peux-être dû à un complexe de supériorité, les Angevins se font dominer par les jeunes du Centre Fédéral (8-15, 5′), l’écart reste stable sur un trois points de Randriamananjara, à quarante secondes de la fin du premier quart-temps (14-20). Dans le deuxième quart-temps, Angers se remobilise et il faut attendre le trois points de Plas pour que son équipe égalise (21-21, 11’17). Mais le Centre Fédéral claque dans la foulée un 5-0 (21-26, 15’30). Il faudra attendre le tir dans la raquette de Gabsi pour voir, pour la première fois, l’avantage pour les locaux (30-28, 16’24). A partir de ce moment du match, le score et les forces en présence vont s’inverser. Les apprentis du basket vont considérablement baisser de rythme en seconde mi-temps, au contraire d’Angevins qui vont imposer leur expérience. Le score va même prendre un gros coup de boost avec 12-0 (59-40, 24’15), puis sur trois tirs extérieurs consécutifs de Suhard, Uzas et Plas (69-46, 28’53). Gabsi se joindra à la fête dès le début du quatrième quart-temps (72-48, 30’45). Le jeune Briki essayera de tirer son épingle du jeu, avec 17 points, mais cela ne sera pas suffisant. L’ABC va gérer la fin de match à sa main et Douillet clôturera la marque sur une tentative dans la raquette (90-60, 39’33). Angers s’impose logiquement, face aux jeunes du Centre Fédéral un peu trop tendre pour rivaliser sur la durée d’un match entier. Les Angevins devront cependant rehausser leur niveau de jeu, s’ils veulent décrocher le maintien, le plus rapidement possible.

Les réactions d’après-match :

Vincent LAVANDIER (entraîneur d’Angers BC) : “De ce match, je ne retiendrais que la victoire, car elle est normale, face au Centre Fédéral. Comme pour tous leurs matchs, depuis le mois de Décembre, ils font jeu égal jusqu’à la mi-temps, avant de baisser de rythme, au retour ses vestiaires. L’objectif était avant tout défensif, en ne voulant encaisser qu’un maximum de soixante points. Le contrat est donc rempli. On est dans une certaine continuité, sur certains aspects du jeu. Malgré tout, on sait qu’il faudra rehausser notre niveau de jeu, lors du prochain match. La satisfaction du match est la rentrée de Maxime Besnier, qui vient de notre formation. Cela valide tous les efforts qu’il fait depuis deux saisons. Concernant Anis Gabsi, il a été très percutant et il a su diversifier son jeu. C’est un élément important de l’équipe.”

Jean-Aimé TOUPANE (entraîneur du Centre Fédéral) : “On est avant tout dans une logique de formation et de progression, plus que dans une logique de résultat. Globalement, on tient de mieux en mieux le score. Les jeunes progressent, c’est bien. Ils manquent encore d’expérience, mais l’objectif est aussi de les confronter à des matchs de haut niveau.”

Championnat Nationale Masculine 1, 24e journée.

Angers Basket Club Centre Fédéral : 90-60 (16-20, 23-13, 30-15, 21 12)

Joueur du match : Rokas UZAS (Angers BC) (14 points et 26 d’évaluation).

cliquez-ici pour visionner le classement

cliquez-ici pour visionner la galerie photos du match.

Crédit photos : Eric MEILLAT – Flou2Rallye

Cet article a été lu 1345 fois.