Cet article a été lu 442 fois.

Les Angevines ont subi un nouveau revers ce dimanche après-midi face à Neuville. Dommage, car la victoire était possible.

Il existe des matchs rageants où la défaite a un goût amer. Les filles du SCO en ont fait l’expérience ce week-end en s’inclinant face à Neuville alors qu’elles avaient tout mis en œuvre pour que la victoire se dessine. Malheureusement, le sort en a décidé autrement et voilà les Angevines de nouveau en difficulté. 

Tout avait bien commencé pourtant. Appliquées, les filles de Richard Sauvervald mettent les points cruciaux lors du premier set. Ce qui leur permet de l’empocher 25-21 tout en montrant leur solidité. Mais la suite va vite les faire déchanter. Neuville se met réellement en route et prend les Scoïstes à revers. Plus propres dans le money-time, les visiteuses recollent au score, à deux partout.

Jusque-là, la partie est plutôt équilibrée. Mais elle va bientôt basculer. En faveur des Angevines dans un premier temps, elles qui menaient 20-13 semblaient reprendre le match en main. Mais Neuville ne s’avoue pas vaincue et revient en marquant neuf points d’affilée (20-22). Cette troisième manche âprement disputée tombe finalement dans la besace des Sarthoises qui sauvent deux balles de set au passage (26-28).

Dans la quatrième manche, à nouveau, le SCO débute mieux avant de se laisser surprendre et de lâcher des points bêtement. Moins organisée, les Angevines craquent en deuxième partie de set et doivent s’incliner (22-25).

La réaction d’après-match de Richard SAUVERVALD (coach du SCO volley) : “Le premier set est bien mené de notre part. Après, on désagrège un peu notre jeu, on tient, mais dans les moments importants, on lâche les points. C’est un match frustrant parce que l’on est tout le temps devant. Dans les moments importants, on n’est peut-être pas concentré sur l’essentiel et cela nous fait passer à côté du match. Et il y a des positions un peu plus faibles malgré tout, donc, on tombe sur une bonne serveur, on prend cinq points. On lâche des réceptions quand on devant alors que l’on n’en a pas lâché de tout le match. A chaque fois où on a un match qu’il faut que l’on gagne ou que l’on prenne au moins un point, on ne les prend pas. C’est plus compliqué en ce moment.”

Championnat de Nationale 2 Féminin, poule D, 17e journée.

Angers SCO – Neuville Sports : 1-3 (25-21 ; 21-25 ; 2–28 ; 22-25)