Dans un match sans enjeu entre Angers et Grenoble, les Angevins avaient à cœur de bien finir la saison devant leur public. En effet, les deux équipes ne pouvant plus espérer accéder à la montée en Pro D2, ce match paraissait anecdotique, mais pour le coach angevin Laurent Sorin, il fallait finir la saison à domicile de bonne manière. Contrat rempli pour les handballeurs angevins qui se sont imposés à la dernier seconde (30-29) face à Grenoble.

L’entame de match fut marquée par un rythme assez lent de la part des deux équipes. Ce sont les Grenoblois qui ont su en tirer profit en premier, avec une bonne défense qui a fait déjouer l’attaque angevine. Cela permet aux visiteurs de prendre trois longueurs d’avance (4-7, 10′). Mais les joueurs de Laurent Sorin vont rapidement reprendre la main sur le match, avec une double parade de Nkuingoua, ou encore des exclusions temporaires du côté des Grenoblois. Tous ces facteurs ramènent Angers à hauteur de Grenoble (7-7, 15′). Après une période de domination de chaque équipe, les quinze dernières minutes de la première mi-temps sont équilibrées. Les Angevins rentrent au vestiaire un petit but de retard (13-14).

La mi-temps n’a pas fait du bien aux Angevins. Angers ne répond plus, à l’inverse, Grenoble prend confiance et compte quatre buts d’avance à vingt minutes du terme. Mais ce n’était pas sans compter le réveil des “rouges et bleus” des décisions arbitrales litigieuses contre Grenoble, un carton rouge pour le capitaine, des exclusions temporaires et revoilà les Angevins relancés dans la partie. À cinq minutes de la fin du match, les deux équipes se tiennent (27-27). Arrive alors, la dernière minute, possession Grenoble,  (28-28) une balle de match. Le chrono défile, et à trente secondes de la fin, un premier tir grenoblois est repoussé par le portier angevin, mais le ballon retombe dans les mains du joueur de Grenoble qui retente sa chance, mais une nouvelle fois Nkuingoua s’interpose. C’est alors, que les Angevins reprennent leur destin en main, sur une attaque rapidement jouée, le capitaine Angevin Ganarul décale Baptiste Sorin sur l’aile. Dans un angle fermé, le jeune ailier fixe et trouve l’ouverture entre les jambes du gardien de but. Résultat final, Angers s’impose face à Grenoble (30-29).

Dans un match sans véritable enjeu et d’une qualité technique faible, les Angevins ont eu l’orgueil pour revenir et s’imposer dans un joli scénario pour sa dernière à domicile de la saison. À noter, après le match, que les joueurs qui ne seront plus angevins la saison prochaine ont été remerciés et applaudis par le public, il s’agit de Sacko, Puljic, De la Breteche et Nkuingoua. On leur souhaite une bonne continuation.

La réaction d’après-match de Laurent SORIN (entraîneur d’Angers-Noyant HBC) : “Avec une fin de saison sans véritable enjeu, ce fut une préparation de match assez différente par rapport  à d’habitude. Mais le faite d’avoir un groupe intéressant et qui a toujours envie, ce fut assez simple à gérer, cette semaine. Maintenant, on a pour objectif de décrocher cette troisième place.”

Crédit photos : Anthony MARCHAND

Championnat Nationale 1 Masculine, play-offs.

Angers-Noyant HBC Grenoble SMH/GUC : 30-29

classement

Cet article a été lu 2202 fois.