Cet article a été lu 661 fois.

Les Ducs d’Angers recevaient les Rapaces de Gap, dans le cadre de la troisième journée de la Ligue Magnus. Les Angevins avaient un double objectif. Le premier était de confirmer leur bonne prestation à Bordeaux, mais surtout d’effacer la claque subite à domicile face à Grenoble, il y a une semaine. Mission réussie au courage et avec détermination, face à une équipe gapençaise qui y aura cru jusqu’au bout (3-2). Les jeunes rapaces du sorcier Luciano Basile auront fait trembler les supporters angevins dans le money-time, sans toutefois renverser le scénario du match. Ils enchaînent par la même occasion une troisième défaite en autant de matchs. Avec cette victoire, Angers s’installe à la quatrième place du classement, avant d’aller chez une équipe lyonnaise qui n’a pas encore gagné cette saison en championnat.

Il ne fallait pas arriver en retard à la patinoire du Haras, pour voir le premier but de la rencontre. Le buteur angevin, Danick Bouchard va ouvrir le score. Guertin remonte le palet côté gauche et sert Bouchard plein axe, le tir anodin trompe le gardien de but gapençais (1-0, 1’34). Gap va réagir et égaliser logiquement. Après un énorme arrêt de Florian Hardy, il ne peut rien sur la deuxième tentative de Jeffrey Brown, ce dernier est assisté de Raphaël Faure et d’Adam Kambeitz (1-1, 8’49). Sans faire très bonne première période face à une équipe de Gap bien en jambes, Angers tient tout de même la comparaison, dans un premier acté équilibré.

Dans la deuxième période, Marius Serer récupère le palet en zone neutre, perce la défense adverse et sert idéalement Robin Gaborit, qui n’a plus qu’à ajuster la mire en deux temps face à Jordon Cooke, à trois minutes de la fin du deuxième tiers-temps (2-1, 37’09).

Dès l’entame de la troisième période, Jordon Cooke effectue un double arrêt sur des tentatives de Danick Bouchard (42′), où le troisième but angevin était tout proche. Sur un centre côté droit, Maxime Lacroix est trop court bien démarqué face au but (12′). Clément Masson est un véritable poison offensif et Gaborit est très présent défensivement et dans les duels. On entame les dix dernières minutes du match, contre-attaque tout en vitesse emmenée par Clément Masson en deux contre un, il fixe son défenseur avant de servir Brian Henderson qui triple la mise pour Angers (3-1, 52’34). C’est autour de Florian Hardy de sauver son camp pour les locaux, à la suite d’un superbe arrêt face à Elvijs Biezais (13’47). Florian Hardy sauve à nouveau son équipe coup sur coup, sur deux tirs à bout portant (16’30), puis Jordon Cooke fait de même face à Mathieu Guertin, dans la foulée. Gap va alors tenter le tout pour le tout et cela va payer. Contre le court du jeu et sur une action rapide, bien servi côté droit, Robin Combomban envoie un slap croisé dans la lucarne gauche du portier angevin (3-2, 18’04). Gap fait sortir son gardien de but, à une minute et trente secondes de la fin du temps réglementaire. Cela va chauffer devant la cage angevine, où les Gapençais sont omniprésents et font littéralement le siège du camp adverse. Mais Angers va faire preuve d’une grosse solidarité collective et d’une grosse solidité défensive pour préserver son précieux avantage. Angers enchaîne une deuxième victoire consécutive, avant son prochain déplacement à Lyon. Les Lyonnais se sont inclinés à Rouen (2-0), ce vendredi, et tenteront de renouer avec la victoire, mardi prochain, dans leur patinoire de Charlemagne.

Ligue Magnus, 3e journée.

Les Ducs d’Angers – Les Rapaces de Gap : 3-2 (1-1, 1-0, 1-1)

Buts : Danick BOUCHARD, Robin GABORIT et Brian HERDERSON pour Angers ; Jeffrey BROWN et Robin COLOMBAN pour Gap.

Classement :

Revivez les meilleurs moments du match en vidéo !

Les réactions d’après-match !

Ce diaporama nécessite JavaScript.