Cet article a été lu 562 fois.

Pour son dernier match de l’année 2017, les Ducs d’Angers recevaient les Pionniers de Chamonix sur leur glace du Haras, avec l’objectif de finir en beauté leur très bon mois de décembre, même s’ils savaient que ce serait un match difficile et qu’il ne fallait surtout pas le prendre à la légère. Mission accomplie avec une septième victoire en huit matchs (4-1). Autant dire que depuis le 28 Novembre et sa victoire déclic sur la patinoire rouennaise de l’Ile Lacroix, les Ducs d’Angers se sont montrés irrésistibles, en balayant au passage les quatre gros du championnat. Angers a dominé logiquement Chamonix et revient petit à petit sur ses différents concurrents pour les différentes places des play-offs. A ce titre, les Ducs ne sont plus qu’à huit points de la troisième place, mais surtout à quatre points d’Amiens, actuellement sixième. Il y a un mois, ils regardaient vers le bas du classement, aujourd’hui c’est vers le haut, avec des ambitions revues à la hausse. Toutefois, aucun relâchement ne leur sera permis et ils devront, en 2018, continuer sur la bonne dynamique de leur fin d’année 2017.

Premier tiers-temps :

Cody CAMPBELL a été l’auteur de l’ouverture du score pour Angers (photo : MUNIN).

Les Angevins prennent le match en main d’entrée de jeu et ils vont être récompensés. A la suite d’une supériorité numérique due à une pénalité d’Andersen, Angers va ouvrir le score par Cody Campbell, assisté de Mathieu Gagnon et de Brian Henderson (1-0, 4’54). La fin du tiers-temps sera agrémentée par plusieurs pénalités de chaque côté, mais les supériorités numériques ne donneront rien au tableau d’affichage.

Score dans le premier tiers-temps : 1-0.

Deuxième tiers-temps :

Mathieu GAGNON a été récompensé de ses efforts, en étant l’auteur du troisième but angevin (photo : Charlotte TACARLO).

Le deuxième tiers-temps débute sur la même physionomie que la première. Bien servi par son capitaine, Julien Albert, Robin Gaborit va doubler la mise d’un tir face à la cage (2-0, 6’19). Malheureusement, Julien Albert va être l’auteur d’un coup de genou à un adversaire, qui lui vaudra deux minutes de pénalité (6’55). Chamonix va en profiter pour réduire le score en supériorité numérique, par Henric Anderson, assisté de l’ancien Angevin Tim Crowder et de Diminik Fujerik (2-1, 7’42). Mathieu Gagnon augmentera l’avantage pour les locaux, bien aidé par le bon travail devant la cage de Danick Bouchard et de l’assistance de Nicolas Arrossamena (3-1, 15’57).

Score dans le deuxième tiers-temps : 2-1.

Troisième tiers-temps :

Kevin-IGIER

Kévin IGIER a clôturé la marque pour les Angevins, en envoyant un lancé en cage vide (photo : Ducs d’Angers).

Dans le troisième tiers-temps, Angers a le match bien en main, mais se met en difficulté en étant l’auteur de plusieurs pénalités par l’intermédiaire de Robin Gaborit, de Matthieu Frécon et de Michael Quesnele. Malgré tout, en infériorité numérique, Angers sera solide défensivement, à l’image de son gardien de but, Florian Hardy, auteur encore une fois d’une très grosse prestation et de nombreux arrêts décisifs. Il aura même le luxe de repousser un penalty, lors d’un face-à-face avec l’attaquant chamoniard. Avec deux buts de retard, Heikki Leime, l’entraîneur adverse, décide de tenter le tout pour le tout, en faisant sortir son gardien de but, afin de finir la rencontre en supériorité numérique, à trois minutes de la fin de la rencontre. Mais à la suite d’une interception dans sa zone défensive, Brian Herderson sert Kévin Igier qui n’a plus qu’à envoyer un long lancé pour trouver la cage vide (4-1, 18’19). Le match est définitivement plié et les Ducs d’Angers rempotent une victoire logique et méritée sur l’ensemble de la rencontre.

Score final : 4-1.

Retrouvez les réactions d’après-match, en vidéo !

 

Impression