Cet article a été lu 257 fois.

Pour son entrée dans cette nouvelle saison en Ligue Magnus, les Ducs d’Angers recevaient les Brûleurs de Loup. Dans leur public, on attendait une belle fête angevine pour l’affiche de cette première journée. Malheureusement, les espoirs ont vite été douchés, par un réalisme et une efficacité grenobloise à toute épreuve. Angers chute lourdement à domicile (10-2) à l’image de son gardien de but Florian Hardy, qui a encaissé six buts en trente et une minutes au Haras… Les Angevins vont devoir vite se remettre la tête à l’endroit avec un périlleux déplace sur la glace de Mériadeck chez les Boxers de Bordeaux.

On ne va pas attendre longtemps pour voir le premier but de la rencontre. A la suite d’une supériorité grenobloise, ces derniers en profitent pour ouvrir le score par l’intermédiaire d’Olivier Latendresse d’un tir au ras du poteau gaucher du gardien angevin. Il est assisté de Maxime Legault et de Teddy Da Costa (0-1, 2’41). Les visiteurs doublent la mise quelques minutes plus tard. Joël Champagne sert Maxime Legault plein axe, qui n’a plus qu’à ajuster la cage (0-2, 5’27). Ce deuxième but est mérité pour Grenoble. Dans la fin du premier tiers-temps, les Brûleurs de Loup vont inscrire deux nouveaux buts. Olivier Latendresse se réaxe en zone neutre, puis envoie un lancer de loin qui trompe à nouveau Florian Hardy (0-3, 16’08). Puis sur une magnifique contre-attaque, à trois contre un, Teddy Da Costa décale Guillaume Leclerc côté gauche, et ne se fait pas prier pour conclure l’action (0-4, 19’08). A bout de vingt minutes de jeu, le match est déjà plié.

Dans la deuxième période, les Grenoblois vont exploiter à merveille trois supériorités numériques. Bien lancé par Olivier Latendresse, Maxime Legault va se jouer à lui tout seul de la défense angevine pour inscrire un cinquième but (0-5, 29’45). A la suite d’une remise en jeu gagnée par Grenoble, les visiteurs installent leur jeu et bien servi par Aleksandar Magovac, Sébastien Bisaillon trompe à nouveau le gardien de but angevin, d’un “one timer” (une reprise instantanée) sous la barre transversale (0-6, 31’20). C’est à ce moment de la partie, qu’Angers décide de changer de gardien de but, Florian Hardy laissant sa place au jeune Isaac Charpentier. En double infériorité numérique, les Angevins se font à nouveau surprendre sur un tir de loin de Latendresse (0-7, 13’35). Nouvelle remise en jeu dans le camp angevin, Sébastien Bisaillon trouve à nouveau le chemin des filets, alors qu’Issac Charpentier pensait l’avoir arrêté (0-8, 36’48). Malgré l’ampleur du score, les Angevins ne se découragent pas et vont sauver l’honneur devant leur public. Bien servi par Cody Campbell, Gary Levêque trompe Antoine Bonvalot d’un tir rageur (1-8, 37’19). Mais une minute plus tard, Bien lancé par Olivier Latendresse en profondeur, Maxime Legault se joue de son adversaire direct, puis ajuste la cage, pour son troisième but de la soirée (1-9, 38’15).

Dans le troisième tiers-temps, en supériorité numérique, dû à dureté excessive de Conner Hardowa, Patrick Coulombe va servir le buteur angevin, Danick Bouchard, qui va marquer d’un tir de loin (2-9, 40’09). Grenoble va conclure le match avec un dixième et dernier but, à deux minutes de la fin du match. L’auteur de ce but sera l’œuvre de Dylan Fabre, en marquant dans une forêt de joueurs, juste devant le but. Il sera assisté de Dominik Kramar et de Christophe Tartari (2-10, 57’52).

Ligue Magnus, 1ère journée.

Les Ducs d’Angers Les Brûleurs de Loup : 2-10 (0-4, 1-5, 1-1).

Les meilleurs joueurs du match : Antoine BONVALOT pour Grenoble et Gauthier GIBERT pour Angers.

Pénalités : 18 minutes pour Angers et 26 minutes pour Grenoble.

Affluence : 1000 spectateurs.

Les résultats de la première journée :

  • Rouen 3-2 Gap (1-0 ; 1-1 ; 1-1)
  • Strasbourg 2-3 Amiens (0-1 ; 2-0 ; 0-1 ; 0-1)
  • Mulhouse 0-4 Anglet (0-0 ; 0-1 ; 0-3)
  • Lyon 1-4 Bordeaux (0-0 ; 0-3 ; 1-1)
  • Angers 2-10 Grenoble (0-4 ; 1-5 ; 1-1)

Retrouvez le résumé de la rencontre !