Cet article a été lu 121 fois.

Vainqueur 3-0 au match aller en terre autrichienne, les Loups d’Angers avaient besoin de remporter seulement une manche pour se qualifier. Et c’est chose faite, puisque les Angevins ont facilement disposé du SPG Walter Wels en ce match retour et s’offrant donc une qualification historique pour les demi-finales de la ligue des champions. 

C’est Andréa LANDRIEU qui a offert le premier point aux Angevins en disposant d’Adam Szudi 3-0 (13-11 ; 11-9 ; 11-6) en vingt-trois minutes. Après un premier set accroché et un début de match très serré (6-6, puis 11-11) SZUDI a craqué en offrant le premier set à son adversaire. Porté par son public venu en nombre, Andréa LANDRIEUX va parfaitement entamer son deuxième set en menant 6-0 avant d’avoir un petit passage à vide, laissant son adversaire revenir à 8-8, mais en concluant finalement. A ce moment, les Loups d’Angers sont déjà qualifiés pour les demi-finales. Enfin, le troisième set est un récital du second, puisque LANDRIEUX va mener 5-0 avant de laisser revenir son adversaire à 7-4 sans lui laisser la chance de revenir au score dans ce troisième, puisqu’il va conclure 11-6. 

Pour le second match, c’est le jeune Joao GERALDO qui affronte Deni KOZUL et que le joueur angevin va vite expédier 3-0 (11-4 ; 11-5 ; 11-5) en seulement treize minutes de jeu. Après un premier début de set accroché 4-4 où les joueurs se rendent coup sur coup, GERALDO va ensuite dérouler en profitant des nombreuses fautes directes de son adversaire, et marquer les sept prochains points du match. GERALDO ne va pas lâcher le rythme et va démarrer tout aussi vite ce deuxième set en inscrivant les six premiers points 6-0, puis en laissant revenir légèrement son adversaire 6-4 avant également de dérouler et de conclure à 11-5. Le troisième set est plus accroché jusqu’à 5-4, où GERALDO va se détacher avant de conclure 11-5 également. 

Enfin, le troisième match opposait Jon PERSSON à Christian FRIEDRICH et c’est encore le joueur des Loups qui s’est imposé 3-0 (11-7 ; 11-7 ; 11-3) là aussi expéditif en treize minutes. Après un début de match difficile 0-3, puis 5-7 dans le premier set, PERSSON va se reprendre et maquer les six points suivants pour conclure. Puis PERSSON va dérouler au deuxième en menant 5-0, puis 10-1 avant de faire tarder son public en laissant revenir son adversaire à 11-7 avant de conclure. Enfin, pour le dernier set de ce quart de finale, il sera une copie du match en général, puisque le joueur des Loups va dérouler pour remporter son set 11-3. 

Un grand bravo aux Loups d’Angers qui se qualifie pour une demi-finale historique (la deuxième de l’histoire du club) en se permettant d’affronter la meilleure équipe actuelle d’Europe : les Russes du Fakel-Gazprom Orenbourg, le vendredi 8 mars prochain à Jean Moulin. 

Les mots du coach David PILLARD, l’entraîneur des Loups d’Angers) : “Il s’agit d’une très belle victoire, ce soir. Nous sommes sortis d’une poule très ouverte, où nous avons dû batailler. Mais ce soir, c’est frustrant, car au match aller, on fait le match parfait en gagnant 3-0 en Autriche, mais ce soir, je trouve que les Autrichiens n’ont pas joué le jeu, ils n’ont pas respecté leur quart de finale. Mais le plus important, c’est que l’on se qualifie pour une demi-finale extraordinaire contre, ce qui est pour moi, la meilleure équipe actuelle du moment. Mais on va les jouer pour les bousculer, on sait qu’on a une chance sur combien, je ne sais pas (“rire”), elle est infime, mais on va la jouer à fond. En espérant que le public sera au rendez-vous pour le match aller à Jean-Moulin.”

Quart de finale de la Ligue des Champions.

Les Loups d’AngersSPG Walter Wels : 3-0

Les rencontres :

  • Andréa LANDRIEU – Adam SZUDI 13-11 / 11-9 / 11-6
  • Joao GERALDO – Deni KOZUL 11-4 / 11-5 / 11-5
  • Jon PERSSON – Christian FRIEDRICH 11-7 / 11-7 / 11-3

Les Angevins affronteront en demi-finale, l’équipe du TTC Fakel Gazprom, tombeuse de la formation française de l’AS Cergy-Pontoise (deux fois 3-0). Les Russes seront les épouvantails de ses demi-finales, puisqu’ils restent sur huit victoires en huit matchs cette saison en Ligue des Champions, ne perdant au passage qu’un seul match sur les vingt-quatre disputés. C’était lors du dernier match de la phase de groupe face à Hennebont (3-1), une rencontre qui était anecdotique pour le classement final.

Les impressions d’après-match de David PILARD, l’entraîneur des Loups d’Angers !