Le SCO se déplaçait à Metz pour la troisième journée de championnat. Les Angevins se sont inclinés deux buts à zéro. Avec trois défaites en trois matchs et toujours aucun but inscrit, Angers commence à inquiéter.
 
Les Messins ouvrent le score sur coup franc, par l’intermédiaire de Renaud COHADE, à quarante mètres du but. Simon FALETTE saute plus haut que tout le monde et place le ballon parfaitement dans la lucarne gauche de Matthieu MICHEL, qui ne peut rien faire (1-0, 42e).
 
Le deuxième but provient à nouveau de Renaud COHADE. Il sert Leonardo MILAN, oublié par les défenseurs angevins, pour doubler la mise. Mathieu MICHEL, le portier scoïste, touche le cuir légèrement, mais pas assez pour l’arrêter (2-0, 89e).
 
Les Angevins ont été très maladroits devant le but, en cadrant trois fois plus de tentatives que les Messins, sans pour autant les concrétiser au tableau d’affichage. Avec autant de maladresses, certaines personnes ont parlé de malédiction. Gilles SUNU, Cheikh NDOYE, Billy KETKEOPHOMPHONE, Baptiste SANTAMARIA et Nicolas PEPE, qui a touché la barre, ont pourtant tenté, mais n’ont pas réussi à ouvrir le compteur de buts du SCO, pour cette saison 2016/2017. 
 
Après la trêve, le SCO recevra Dijon, qui s’est imposé à domicile quatre buts à deux, face aux Lyonnais, samedi après midi. 
Le SCO se place aujourd’hui à la 18e place et reste dans la zone de relégation, leur futur adversaire se situe à la 14e place.

Propos recueillis par Louis GADAIS

Cet article a été lu 799 fois.