Rencontre avec Johan RATHIEUVILLE, le meneur du club de l’Union Rennes Basket 35, qui évolue en Nationale 1 Masculine. Il nous fait un nouveau point, dans sa chronique mensuelle. Entretien.
 
Bonjour Johan, pouvez-vous revenir sur ce mois de janvier, particulièrement compliqué, avec une seule victoire en quatre matchs, qui vous a fait dégringoler dans la deuxième partie de classement ? Comment l’expliquez-vous ?
 
“Nous savions que le mois de janvier serait difficile avec trois matchs à l’extérieur et la réception de l’équipe de Rueil Athletic Club. Nous avons gagné le match qu’il fallait à l’extérieur et nous avons fait de très bons matchs contre Rueil et Vitré. Malheureusement, malgré une bonne première mi-temps contre Quimper, la pièce n’est pas tombée du bon côté… Notre jeu est consistant depuis la reprise, mais il nous manque toujours un petit truc pour gagner. J’espère que nous arriverons rapidement à rectifier cela.”
 
Vous avez ensuite bien redémarré le mois de février, en vous imposant contre Angers BC (102-74). Pouvez-vous revenir sur ce match ?
 
“Ce fut un match particulier pour moi, car c’est mon club formateur. Nous avons effectué un super match contre une équipe Angevine bien pâle.  Je l’ai trouvé sans véritable envie, ni dureté défensive… C’est un match où nous avons pu faire tourner l’effectif en vue d’un mois de février chargé.”
 
Justement, comment jugez-vous cette saison compliquée d’Angers BC ?
 
“La saison de l’ABC est compliquée, au vu du nombre de blessés, qu’ils ont eus et le manque de constance dans leur jeu. Je trouve cela dommage en vue de la future fusion sur Angers. En espérant pour le basket Angevin, que le club se sauve et que le projet avance comme il faut.”
 
Et concernant celle de Rennes, promu cette saison ?
 
“Notre premier objectif est le maintien. Nous sommes dans les clous, maintenant on pourrait être encore mieux avec les nombreux matchs perdus de peu, mais nous continuons à progresser et je suis certain que notre état d’esprit et notre travail vont nous permettre de nous sauver.”
 
Êtes-vous satisfait de vos performances individuelles, dans cette première partie de saison ?
 
“Mon rôle dans cette équipe est de gérer le groupe, d’être le relais du coach. Je suis assez satisfait de mes performances individuelles. Au niveau “scoring”,  j’apporte à l’équipe quand elle en a besoin et j’essaie d’apporter le maximum, dans tous les secteurs de jeu.”
 
Quels sont les objectifs en matière de point, en ce mois de février, avec des oppositions contre deux des trois premiers du classement (Souffelweyersheim et Caen), puis la réception de Chartres, à la fin du mois ?
 
“Nous venons de perdre contre souffelweyersheim d’un  point après prolongation, avec une action très litigieuse en dernière action, qui aurait dû nous faire gagner le match… Nous avons porté réclamation. Maintenant, c’est à la Fédération Française de Basket-ball de voir ce qu’il faut faire et prendre la bonne décision. Le déplacement à Caen ne sera que bonus, car c’est une équipe en super forme en ce moment, avec huit victoires de suite. Concernant le match contre Chartres,  ce sera un très gros match, à domicile, contre un concurrent direct.”
 
Pour finir, comment jugez-vous ce championnat de NM1 et comment expliquez-vous, les deux seules victoires à l’extérieur en onze matchs ?
 
“Le championnat de Nationale 1 est très serré cette année. Nous avons perdu de peu à plusieurs reprises et nous manquions de vécu collectif en début de saison. Maintenant, il nous faudra encore une ou deux victoires à l’extérieur pour nous maintenir. On va se donner les moyens, d’aller les chercher le plus tôt possible, en espérant que durant le prochain mois, mon équipe sera sortie de la zone basse de ce championnat si serré et intense, mais tellement passionnant.”
 
Prochain match, le Vendredi 17 Février 2017 :
 
Championnat Nationale 1 Masculine, 24e journée.
 
Caen Basket Calvados (3e) Union Rennes Basket 35 (12e)
 
 

Cet article a été lu 2018 fois.