Pour la deuxième fois de son histoire, le Décanation va se dérouler sur la piste du stade Josette et Roger Mikulak à Angers. De retour des championnats du monde de Londres, les athlètes termineront leur saison en beauté pour cette 13ème édition. 

Rappelez-vous fin août 2014 quand l’équipe de France d’athlétisme était revenue de manière triomphale des championnats d’Europe de Zurich. C’était sur nos terres angevines lors du Décanation. Cette édition 2014 ayant été une réussite, autant au niveau de la performance (la France s’était classée 2ème derrière les USA) qu’au niveau de la convivialité, on savait que le Décanation avait des chances de revenir en Anjou. C’est chose faite puisque la Fédération Française d’Athlétisme a attribué l’organisation de l’événement à la Ligue des Pays de la Loire et au Comité Départemental 49. Le 9 septembre prochain, l’Equipe de France d’athlétisme et les sept autres nations invitées fouleront la piste angevine où le public pourra les voir réaliser une dizaine d’épreuves. Parmi ces pays conviés, on pourra retrouver bien sûr les États-Unis, la Pologne, l’Ukraine, la Chine, le Japon, une équipe des Balkans et une autre mixant le Canada avec les pays d’Amérique Centrale et des Caraïbes. La Russie, présente en 2014, n’a cette fois pas été invitée. Déjà absente à Rio et aux championnats d’Europe par équipes d’il y a une semaine pour cause de dopage, elle ne sera pas présente à Angers pour les mêmes raisons. 

Sont au programme de ce Décanation 2017 :

  • 100 m masculin et féminin
  • 200 m masculin et féminin
  • 400 m masculin et féminin
  • 800 m masculin et féminin
  • 2 000 m masculin et féminin
  • 100 m haies (féminin)
  • 110 m haies (masculin)
  • Saut en longueur masculin et féminin
  • Saut en hauteur masculin et féminin
  • Saut à la perche masculin
  • Lancer de disque féminin
  • Lancer de javelot masculin
  • Lancer de poids masculin
  • Relais 4×400 mixte

Ce sera l’occasion pour le public angevin de retrouver ses stars de l’équipe de France. On espère que R. Lavillenie, C. Lemaître, J. Vicaut, M. Robert-Michon et leurs consorts seront bien présents pour à nouveau mener la France jusqu’au podium. Mais les autres nations comptent bien donner du fil à retordre aux Français. Parmi les grands athlètes des autres nations, on peut espérer la présence d’Allison Félix (USA) (championne olympique 2012 du 200 m), de Kendra Harrison (USA) (recordwoman du monde du 100 m haies), de Blanka Vlasic (Croatie) (double championne du monde du saut en hauteur et médaillée de bronze à Rio), de Clayton Murphy (USA) (médaillée de bronze sur 800 m à Rio), de Michael Centrowitz (USA) (champion olympique du 1 500 m) ou encore de Shawnacy Barber (CAN) (champion du monde 2015 du saut à la perche). Bien sûr, leur présence dépendra du choix de leur fédération mais aussi d’éventuelles blessures ou de calendriers inadaptés. 

L’attribution de la 13ème édition du Décanation à Angers marque le début d’une nouvelle olympiade où la ville fera figure de place forte. En effet, la fédération s’est liée à l’Anjou pour ces quatre prochaines années en lui laissant l’organisation d’un événement par an jusqu’aux JO de Tokyo en 2020. Le Décanation sera le premier événement lançant cette collaboration dans une nouvelle olympiade. Ensuite, Angers accueillera les championnats de France Jeunes ainsi que les championnats de France masters et marquera la dernière étape avant Tokyo pour les athlètes français puisqu’elle organisera les championnats de France Élite en 2020.

Cet article a été lu 3173 fois.