Programmée exceptionnellement un samedi après-midi à 16h00 au Stade de la Gabardière, la rencontre avancée de la 15e journée de DRH Groupe C a sourit aux “Jaune et bleu” du FC Beaupréau qui ont remporté une précieuse mais méritée victoire face à leurs homologues de l’Olympique Chemillé-Melay qui n’ont fait illusion que pendant les 45 premières minutes de la rencontre.

Au coup d’envoi, deux petits points séparaient les deux équipes. Auteurs d’une belle prestation à La Tranche Côte de Lumière lors de la journée précédente, les hommes de David Fournier avaient une belle occasion en cas de succès à domicile de passer devant leur adversaire du jour, mais les Bellopratains de Sylvain Pointeau ne l’entendaient pas de cette oreille. Face à des locaux qui jouaient pourtant avec obligation de résultat, les partenaires d’Anthony Phelippot ont été bien plus malins et surtout bien plus réalistes que leurs adversaires. Il leur a fallu à peine cinq minutes pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Jolan Rothureau, sur quasiment leur première incursion dans le camp des locaux (0-1, 5e). Les Chemillois ne mettaient pas longtemps à réagir et se ruaient à l’assaut du camp adverse. Ils auraient même pu (ou dû) obtenir un penalty à la 12e, suite à une faute de  Maxime Chevallier, le gardien du FCB, sur Robin Defois, mais l’arbitre de la rencontre en décidait autrement. A la 21e, le centre de Defois trouvait Esteban Rosaenz, mais le retourné du n° 9 Chemillois passait au-dessus. A la 28e, un coup-franc tiré par Masson était dévié par la défense visiteuse sur la transversale. Les Chemillois poussent, mais la défense Belloprataine tient bon. Les coups francs pour les locaux se succèdent et sont de plus en plus fréquents, mais sans résultat. A la mi-temps, ce sont les visiteurs qui mènent, il faut bien le dire “contre le cours du jeu “. Au retour des vestiaires, Chemillé continue à pousser et trouve fort logiquement l’égalisation sur corner par Bondu suite à un cafouillage devant le but (1-1, 50e). Les locaux ne vont pas savourer longtemps cette égalisation, car deux minutes plus tard Rothureau, encore lui, redonne l’avantage à ses couleurs, Chemillé ne s’en remettra pas (1-2, 52e). Rothureau a même la balle du hat-trick au bout du soulier, mais alors qu’il avait réalisé le plus dur en faisant un grand pont à Garreau, le portier Chemillois, il ne redresse pas assez son tir, qui passe au ras du poteau. Les visiteurs se créent encore en fin de partie plusieurs occasions franches, mais par maladresse, ils ne cadrent pas. La fin de match est tendue, mais Beaupréau réussit à préserver son avantage et empoche quatre points précieux dans la course au maintien, au contraire de Chemillé qui devra continuer à batailler ferme pour espérer s’en sortir.

Championnat de DRH, 15e journée, groupe C.

Olympique Chemillé-Melay FC Beaupréau : 1-2

Cliquez-ici pour visionner le classement

Buts : Bondu (50e) pour l’Olympique Chemillé-Melay ; Jolan Rothureau (5e et 52e) pour le FC Beaupréau.

Crédit photos : André.

Cet article a été lu 1388 fois.