Championnat Départemental 3, groupe E, 17e journée.

FC Plessis-Grammoire – FC Villevêque-Soucelles : 3-5 (MT : 1-2)

Buts : Dorian TROST (sp., 30e, sp., 60e et 75e) pour le FC Plessis-Grammoire ; Adam ROPERCH (35e et 55e), Jonathan BERRUE (25e), Florent BOUTTIER (88e) et Jérémy PEAN (90e+3) pour le FC Villevêque-Soucelles.

Cliquez ici pour voir le classement

Le résumé du match de Jonathan BELLOUIN (entraîneur du FC Plessis-Grammoire) : “Aujourd’hui, nous recevions l’équipe du FC Villevêque-Soucelles, solide leader de notre championnat. Les gars et moi avions à cœur de poursuivre notre lancée, suite à de trop nombreuses absences, les résultats de la première partie de saison étaient décevants. Depuis la nouvelle année 2022, j’ai retrouvé une équipe compétitive. Nous voulions poursuivre notre série de quatre victoires et un match nul. Il y avait un esprit de revanche. Le match commence et les deux équipes répondent présent. On assiste globalement à un très bon match de football. Sur une action presque anodine, on encaisse un but, car les gars étaient restés attentistes et n’ont pas suivi au deuxième duel (0-1, 35e). Quelques minutes plus tard, on encaisse un second but, un but pas donné, mais largement évitable (0-2, 25e). On retombe dans nos travers, où nous encaissons à chaque erreur d’inattention, un but… Le match se poursuit et on obtient un penalty, que l’équipe de Villevêque-Soucelles juge litigieux. Personnellement, je n’ai pas vu, je ne me prononce pas, l’arbitre était bien placé, il a pris sa décision. Dorian Trost se charge de le transformer, d’une superbe frappe qui prend à contre-pied le gardien de but adverse (1-2, 30e). Il est l’heure de la pause, je fais entendre aux gars qu’il faudra donner plus pour battre nos adversaires du jour, mais je sentais bien que je n’avais rien à leur dire, leurs visages montraient la détermination désirée.

Au retour des vestiaires, nous poussons, déstabilisons Villevêque-Soucelles et ne concédons pas d’occasion de leur part. Malheureusement, cette année avec le FCPG, il suffit juste d’attendre l’erreur de notre équipe et Villevêque-Soucelles score sur un coup de billard dans notre surface de réparation et la malice de leur joueur qui y a cru (1-3, 55e). Mais nous repartons vers l’avant ! Nous obtenons, à la suite d’un temps fort, un nouveau penalty, là pour le coup indiscutable que Dorian se charge de transformer d’une frappe sèche en lucarne (2-3, 60e). Nous poussons jusqu’au bout et nous marquons un nouveau but par le biais de l’homme en forme de la journée Dorian Trost pour un triplé (3-3, 75e). 3-3 au terme des quatre-vingt-dix premières minutes. Nous avons envie d’aller chercher le résultat et on pousse encore, le gardien de but adverse est vigilant. Et puis, à la 92e minute, suite à un corner, Villevêque-Soucelles va reprendre l’avantage (3-4, 88e), un avantage qu’ils vont conforter deux minutes plus tard dans les dernières secondes de la rencontre… (3-5, 90e+3). Pour ma part, le score est sévère, nous ne méritions pas de perdre ce match, nous avons même tout fait pour le gagner, le football peut être cruel, mais je tiens à féliciter les gars qui ont été énormes. Nous sommes tombés contre la meilleure équipe que j’ai vu jouer cette année, c’est un bien beau leader et ils joueront, je pense, les premiers rôles en championnat de Départemental 2, la saison prochaine.”

La réaction d’après-match de Jérémy PEAN (entraîneur du FC Villevêque-Soucelles) : “Aujourd’hui, nous avons rencontré une équipe du Plessis-Grammoire qui nous a posé des difficultés. Elle restait sur une série de quatre  matchs sans défaite. La méfiance était de mise. Le match a été haché et l’engagement présent sur chaque duel. Après avoir mené au score (3-1) en début de seconde période, nous encaissons un but sur un corner puis un autre sur penalty (3-3). Il faudra une détente phénoménale de notre capitaine Florent Bouttier sur un corner de Valentin Dohy pour nous donner l’avantage à deux minutes de la fin du match. Même si la manière n’y était pas dans la construction du jeu et que le match aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre, il faut savoir apprécier les trois points et féliciter l’ensemble du groupe pour y avoir cru jusqu’au bout. Il reste quatre matchs pour assurer notre objectif et il faudra être rigoureux et déterminé jusqu’au bout. Je souhaite une bonne fin de saison au Plessis-Grammoire pour qui la place au classement ne reflète pas la qualité de l’effectif.”

 

Cet article a été lu 171 fois.