Championnat Départemental 2, groupe B, 17e journée.

Olympique Bécon-Villemoisan-Saint-Augustin (b) – AS Val Erdre-Auxence : 1-0 (MT : 1-0)

But : (CSC, 10e) pour l’Olympique Bécon-Villemoisan-Saint-Augustin.

Cliquez ici pour voir le classement

Le résumé du match signé par Mickael JEMIN, l’entraîneur de l’AS Val Erdre-Auxence :

“On est complètement absent au début du match, pas au arquage et en retard dans tous les duels. Axel Sécher, notre gardien de but, doit s’employer une première fois après à peine cinq minutes de jeu, puis il accompagne un ballon qui passe pas loin de son poteau. La troisième occasion est la bonne pour l’OBVA. Sur un coup franc excentré, l’attaquant de l’OBVA gagne un duel de la tête à l’entrée de la surface de réparation, puis le ballon est dévié involontairement dans notre but par Benoît Vitour (1-0, 10e). Cela nous réveille un peu, les duels sont nombreux au milieu du terrain, le match s’équilibre et les deux équipes se neutralisent. Il faut attendre le dernier quart d’heure de la première mi-temps pour qu’enfin, on mette en difficulté notre adversaire. Steven Lelarge, au point de penalty, reprend mal un centre retrait, le ballon lui passe entre les jambes, puis Kévin Chartier rate son contrôle dans la surface de réparation, ce qui lui réduit l’angle de tir et donc il trouve seulement le petit extérieur du filet. Mi-temps 1-0. En deuxième mi-temps, nous revenons avec de meilleures intentions, mais trop de déchets techniques ne permettent pas de faire des différences. Nous passons toute la deuxième mi-temps dans le camp de nos adversaires, mais nous avons plutôt des situations que de véritables occasions de but. Nos adversaires souffrent, mais ne plient pas. Ils n’arrivent pas à sortir des ballons propres et se replient dans leurs quarante derniers mètres, il y a peu d’espace. A quinze minutes de la fin du match, nous croyons égaliser, suite à un cafouillage, mais malheureusement, le ballon a été touché de la main par Steven. L’arbitre le sanctionne d’un carton jaune, il s’avère que c’est son deuxième du match et nous nous retrouvons à dix contre onze… Cela ne change pas la physionomie du match, nous continuons de dominer. Dans les six mètres et en bonne position, Flavien Champire et Kévin Chartier se gênent sur un coup franc excentré. A l’entame des arrêts de jeu, l’OBVA se retrouve également à dix. Ils auraient même dû se retrouver à neuf, si l’arbitre avait continué dans sa logique de cartons. Nous siégeons dans la surface de l’OBVA sans trouver la faille, malgré les six minutes d’arrêt de jeu. Nous avons eu un retard à l’allumage qui nous coute cher, puisque je pense que si l’on ne prend pas ce but en début de match, on ne perd pas aujourd’hui. On aurait eu sans doute plus d’espace et donc plus nous montrer dangereux. Après, il y a eu trop de déchets techniques pour faire des différences, nous n’avons pas su renverser ce derby comme au match aller. Merci à l’OBVA pour son accueil. Eux comme nous adorons ce derby. A priori, il n’y avait pas assez de place sur la feuille de match pour mettre tous les joueurs qui voulaient nous affronter !”

 

Cet article a été lu 101 fois.