Rencontre avec Charles LAURENDEAU, le gardien de but à l’AS Les Ponts-de-Cé. Avec nous, il reviendra sur son parcours sportif, et notamment son choix de devenir gardien de but. Ensuite, il nous fera un bilan de la saison particulière qu’il a traversé avec son équipe. Pour terminer, il se projettera sur la saison prochaine, où son avenir n’est pas encore défini.

Bonjour Charles, pour commencer, pourquoi avoir choisi le poste de gardien de but ?

“C’est une bonne question. Je trouvais cela intéressant d’avoir une vision globale du jeu. Être derrière l’équipe, nous permet de voir l’intégralité de ce qu’il se passe sur le terrain. On doit replacer l’équipe, replacer des joueurs quand cela est nécessaire. Gardien de but est un poste à responsabilités. On est le dernier rempart, et c’est là que tout peut se jouer. On peut ne pas perdre un match si le gardien fait un gros match. Je trouvais ce poste intéressant sur ces parties-là.”

Quel a été votre parcours sportif ?

“En tant que joueur, j’ai commencé à l’âge de quatre ans à l’ASI Mûrs-Érigné. J’y ai joué jusqu’en U19. Ensuite, je suis parti à l’AS Lac de Maine, deux saisons, pour pouvoir jouer en championnat régional. Ensuite, je suis allé à Angers NDC, pendant trois saisons, lorsque le club venait de monter en championnat de régional 3. Puis, je suis parti à l’OS Saint-Melaine, où j’y suis resté quatre saisons. Après, j’ai souhaité revenir dans un club avec des infrastructures un petit peu plus sympathique. Le complexe des Ponts-de-Cé est très agréable. Je suis donc revenu au club des Ponts-de-Cé, qui jouait à un plus haut niveau et qui recherchait un gardien de but. Aujourd’hui, j’y suis depuis trois saisons. Également, lorsque j’étais jeune, je me suis occupé des débutants à Mûrs-Erigné, pendant une saison.”

En tant que joueur, quel bilan faites-vous de la saison de votre équipe ?

“Cela a été une saison assez particulière, où l’on revenait de deux années de covid-19. Il y a des joueurs qui sont arrivés l’année dernière. Donc, il a fallu du temps pour que tout le monde se comprenne et arrive à fonctionner ensemble. Cela était un petit peu particulier. La saison a été à deux temps, pour nous. On alternait vraiment entre le bon contre les bonnes équipes, et le moins bon contre les équipes qui jouaient moins bien au football. Chaque fois, on s’est mis au niveau de notre adversaire. C’est cela qui nous a causé des dommages cette saison. On ne va pas dire que c’est une bonne saison, ni que cela a été une mauvaise saison. Au final, elle laisse un goût amer. Nous sommes cinquièmes relégables, donc, on ne sait pas si on va être maintenu ou pas. On s’est mis dans la tête que le club descendait, mais on attend une bonne surprise.”

Pour terminer, savez-vous si vous allez poursuivre le football, la saison prochaine ?

“Je vais poursuivre le football, cela est sûr. Pour moi, le football est une passion depuis tout petit, qui me permet vraiment de prendre du plaisir et de sortir de mon quotidien. Où ? Je ne sais pas encore. On a vécu une saison particulière, au niveau du collectif et des résultats. J’ai toujours envie de jouer au meilleur niveau auquel je peux jouer. Cela dépend de ce qu’il se passe aux Ponts-de-Cé. On a changement de coach qui intervient, Gaël DELALANDE va partir du club. Aujourd’hui, je ne suis fermé à rien, je n’ai pas dit aux Ponts-de-Cé que je partais. Mais voilà, je ne suis fermé à rien aujourd’hui.”

 

Cet article a été lu 326 fois.