L’année 2020 sera bien entendue une année bien particulière pour tous ! Les membres de l’ESSHA SEGRE TRIATHLON n’ont pas été épargnés eux non plus. Alors qu’ils se préparent généralement tout l’hiver pour être au top sur les triathlons estivaux, les annonces d’annulations d’épreuves tombant au fur et à mesure à cause de la crise sanitaire ont donc généré frustration et tristesse chez bon nombre de ces passionnés.

Pour autant, certains d’entre eux ont gardé une lueur d’espoir et sont restés motivés pour s’entraîner, malgré les circonstances. Certains organisateurs ont, en effet, fait de la résistance et chercher à maintenir leur épreuve en s’adaptant à la situation. Est-ce prémonitoire ou non ? Il s’agit des trois épreuves que le club a décidé de mettre sur son tee-shirt 2020 ! Trois triathlons “objectif Club” décidés en Assemblée Générale en octobre dernier, à savoir l’ALTRIMAN dans les Pyrénées, le 11 juillet prochain, et qui proposera une formule Half-IRONMAN non compétitive limitée à cent coureurs, le Mythique EMBRUNMAN dans les Alpes-de-Haute-Provence, le 15 août prochain, sous son format IRONMAN habituel limité à neuf cents coureurs cette année et le BALNEAMAN dans les Pyrénées, le 19 septembre, également Half-IRONMAN sans limitation, mais complet avec trois cent cinquante coureurs et support d’un rassemblement de l’ESSHA SEGRE TRIATHLON en 2019 avec une délégation de cinquante personnes.

Alors le maintien de ces épreuves a forcément créé une forte motivation chez les membres inscrits sur celles-ci durant l’hiver et avant le confinement. Être Finisher de ce type de triathlon constituant déjà un défi dans de bonnes conditions de préparation, un bon nombre de membres a donc décidé de faire l’impasse cette année et de reporter leur participation à l’an prochain. Imaginez que l’effort demandé est d’enchaîner 1900m de natation, 90km de vélo et 21km de course à pied pour les Half IRONMAN cités et qui plus est en montagne, et 3800m de natation, 188km de vélo avec 5000m de dénivelé positif et 42,195km soit un marathon pour le fameux EMBRUNMAN.

Seuls quelques Triathlètes de Segré se sont lancé le défi d’y participer malgré tout et de s’imposer des entraînements à la hauteur des objectifs. Jean-Marc PAPIN, Gaël TERRIEN et José CAU seront donc au rendez-vous dans les Pyrénées pour l’ALTRIMAN 2020.

Olivier GIRARD, Grégory GIRAUDEAU, Gaël TERRIEN et José CAU seront à 5h45 dans l’eau, le 15 août 2020, pour le départ l’EMBRUNMAN. Benjamin RUAU, Loïc NEDELLEC et Julien CHAUVAT prendront quant à eux le départ du BALNEAMAN 2020, en septembre. Souhaitons-leur, une réussite dans leurs objectifs qui resteront assurément dans les mémoires,  compte tenu de la situation inédite.

 

Julien CHAUVAT, Benjamin RUAU et Loïc NEDELLEC en préparation non loin du lac de VASSIVIERE

 

Cet article a été lu 431 fois.