Les championnats de France Élite ont débuté sans performances notables à relever. Les steepleuses, avec le superbe mano a mano entre Aisse Sow (9’54’18) et Maëva Danois (9’54’’36) à l’avantage de la première nommée, ont néanmoins offert un joli spectacle. Ce vendredi a aussi été marqué par la première grosse surprise de la compétition, avec la troisième place à la longueur d’Eloyse Lesueur (6,34 m) derrière Haoua Kessely (6,41 m) et Rouguy Sow (6,39 m).

Mathilde Andraud a décroché son cinquième titre consécutif de championne de France. Haoua Kessely (CA Balma) a remporté la longueur féminine, grâce à un son deuxième saut mesuré à 6,41 m. Au javelot masculin, Killian Durechou (EFCVO) a fait l’inverse, en compensant un départ très timide, en raison de douleurs à l’épaule, avant d’oublier ses tracas pour décrocher le titre national au dernier essai (75,35 m). Lolassonn Djouhan (EC Orléans CJF) s’est également montré poussif lors de sa mise en action au disque, mais a fini par tenir son rang, grâce à un cinquième essai à 60,81 m.

Côté courses, les titres sur 5000 m sont revenus pour Morhad Amdouni, qui a fait exploser le peloton en bouclant son dernier 800 m en 1’57. Le demi-fondeur de Val d’Europe Athlétisme s’est imposé en 14’12’’33, Le 5000 m féminin est, lui, revenu à Alice Rocquain. L’athlète du CA Montreuil 93, deuxième d’une course dominée par l’Erythréenne Mekdes Woldu en 16’15’’00, l’a emporté en 16’20’’28. C’est le premier titre Élite de sa carrière.

Cet article a été lu 1767 fois.