L’entraîneur de l’équipe féminine du Saumur Loire Basket 49, Nadir NAÏDJI, nous fait un état des lieux de l’évolution du projet mis en place par le club saumurois, chez les équipes de jeunes. Ensuite, il nous fera le bilan de la saison avec son équipe féminine, en championnat de France de Basket de Nationale Féminine 2. Puis, il évoquera la fin de saison avant son terme dû au Covid-19, l’ambiance le soir des matchs et les objectifs qui seront fixés pour la saison prochaine.

Bonjour Nadir, pouvez-vous nous parler du projet mis en place pour le club du SLB 49 et nous en faire son bilan de la saison ?

“Le projet mis en place porte ses fruits. A ce sujet, je voulais remercier tout particulièrement nos entraîneurs et nos coachs pour leur investissement. Bien sûr sans les parents et les bénévoles, tout ce projet ne pourrait pas avoir lieu, donc, un grand merci à eux également. Un seul exemple pour illustrer notre travail collectif, dix équipes mini-basket cette saison, ce qui est historique. Le club avance à pas de géant. Au-delà des résultats prolifiques, nous avons réussi à mettre de la qualité et la même quantité d’entraînements dans toutes les catégories que ce soient les équipes 1 ou 2. (à quelques exceptions près). Les ententes avec notre club voisin d’Allonnes sont aussi une belle réussite. Bien évidemment, tout n’est pas parfait, il y a quelques couacs comme partout et rien n’est parfait, mais on peut dire largement que le SLB a, depuis trois ans, franchi un réel cap dans sa formation du joueur. Une option basket au collège Yolande d’Anjou, une académie U11, des centres d’entraînements clubs, des stages de qualité ne sont que quelques exemples de notre évolution. Le seul bémol que je mettrais, c’est… (Connectez-vous pour lire la suite ou abonnez-vous en cliquant sur ce lien).

 

Cet article a été lu 536 fois.