Rencontre avec Leny LEDUC, dirigeant au sein du club de l’Olympique Sainte-Gemmes-sur-Loire. Il nous présentera son parcours sportif et nous décrira le club et son ambiance. Ensuite, il nous fera partager ses projets et ses moments marquants dans le milieu sportif. Enfin, il nous parlera de sa relation avec Grégory LE JONCOUR, sans oublier ceux et celles qui font vivre le club au quotidien.

Bonjour Leny, pouvez-vous, vous présenter ?

“Je suis Leny Leduc, j’ai trente-trois ans, donc toute ma carrière devant moi (rire). Lors de ma carrière sportive… j’ai un peu voyagé. J’ai commencé à l’Olympique Sainte-gemmes-sur-Loire et mon excellent niveau de football à taper dans l’œil de mon entraîneur de l’époque, qui a vu en moi un remplaçant de choc (rire), ou gardien de but quand personne n’était là. Puis, j’ai été transféré à l’ASPTT d’Angers, où j’ai évolué une saison. Ensuite, j’ai arrêté le football pour le bonheur de ce sport et après cinq ans sans football, j’ai signé aux Ponts-de-Cé. J’y suis resté six ou sept ans, où je suis passé d’attaquant à libero et oui, mes talents de buteur n’ont pas été reconnus de mon vivant. Ensuite, avec Greg Le Joncour (mon coach actuel), on a eu l’idée de créer un club de foot l’ESA (Espérance sportive d’Angers), une très belle expérience qui m’a permis de rencontrer des gens excellents et avec qui j’ai vraiment pris plaisir à côtoyer. Ensuite, après trois montées consécutives et la troisième meilleure attaque du Maine-et-Loire (ce n’est pas grâce à moi, je vous rassure), on a décidé de se rapprocher de Sainte-Gemmes-sur-Loire comme une famille recomposée et cela fait six ans que ça dure. Deux montées plus tard, nous sommes en Deuxième Division de District.”

Quel est votre rôle au sein du club de l’Olympique Sainte-Gemmes-sur-Loire ?

“Mon rôle au club… Je dirais que je suis un peu entraîneur-adjoint et un peu joueur du moment. Tant que le plaisir et la bonne humeur sont là, c’est le principal. Cela fait une dizaine d’années qu’avec Greg, on “travaille” ensemble.”

Comment jugez-vous votre saison actuelle et l’ambiance au sein du club ?

“Notre saison est la plus compliquée depuis que je suis à Saintes-Gemmes-sur-Loire, au niveau des résultats. On est dans le ventre mou du classement. Pour moi, les résultats vont de pair avec l’état des terrains, disons que les terrains d’entraînement sont comme le crâne de notre dirigeant, Yannick RIVET, il n’y a pas forcément beaucoup de gazon, c’est le même combat pour l’équipe B et C. Après le groupe vit bien, c’est un groupe jeune et très prometteur, qui poussent les vieux comme moi vers la sortie, c’est encourageant pour les années futures. Il faut surtout continuer les efforts tous ensemble et surtout… (Connectez-vous pour lire la suite ou abonnez-vous en cliquant sur ce lien).

 

 

Cet article a été lu 628 fois.