Large victoire de Tiercé-Cheffes face à Saumur Bayard qui a craqué en seconde période, à la suite d’un fait de jeu.

Peut-être un frigorifiés par la pluie et le vent qui s’abattaient sur Tiercé, en ce dimanche après-midi, les joueurs ne réussissent pas une première mi-temps de grande qualité. Peu d’occasions de part et d’autre, seul Tiercé, par l’intermédiaire de Berber et Monnier, obligeait Hanin à réaliser une double parade géniale (21e). Les locaux dominaient légèrement, mais ne parvenaient pas à franchir la défense saumuroise, bien en place.

C’est en seconde période que tout va se jouer, en quelques minutes. Tiercé se voit accorder un coup-franc bien placé à cause d’une main. Le défenseur de Bayard, Vincent, s’énerve et reçoit un carton blanc. Dans la foulée, Rey envoie un boulet de canon vers le but, poteau rentrant (1-0, 64e). Deux minutes plus tard, Merrifield reprend un centre de Royo et fusille Hanin (2-0, 66e). Juste après, Berber reprend, lui aussi, un centre de Royo et met son équipe à l’abri pour le reste de la rencontre (3-0, 70e). Avec l’exclusion temporaire de Vincent, les Saumurois ont coulé pour ne plus jamais remonter à la surface. Dommage, car le match semblait à leur portée.

 Championnat de DRH, groupe C, 8e journée.

AS Tiercé-Cheffes AS Saumur Bayard : 3-0

Cliquez-ici pour voir le classement

Les réactions d’après-match :

Alban GABORIT (entraîneur de l’AS Tiercé-Cheffes) : “Cette victoire fait du bien. Le plus dur quand les séries sont négatives, c’est de casser cette série. On mérite la victoire, dans le contenu, c’est bien. A la mi-temps, je suis plutôt satisfait, mais je leur ai dit qu’à la moindre erreur, on le payait cash. Derrière, on a été rigoureux et en mettant le premier but, on se libère. Si l’on a fait une mauvaise série, c’est que l’on faisait moins d’efforts. Donc, je suis content, mais ce n’est qu’une victoire. Je pense qu’il y a eu une prise en charge de chacun, ils ont pris conscience qu’on ne pouvait pas continuer comme cela.”

Jimmy GUICHARD (entraîneur de l’AS Saumur Bayard) : “Sur cette action, on fait preuve de naïveté, on est égoïstes et on ne pense pas aux conséquences derrière. Et en cinq minutes, on prend trois buts donc oui, c’est le tournant du match. Malheureusement, sur ce match, je suis obnubilé par cela, parce qu’il y a 0-0 avant cela. On était plutôt dans le match, eux jouaient, mais sans trop avoir d’occasions. Et en dix minutes, le match est plié, donc c’est plus l’état d’esprit qui me dérange aujourd’hui.”

Cet article a été lu 2321 fois.