Championnat de Troisième Division, groupe  C, 6e journée.

Olympique Liré-Drain (b) AS Val d’Erdre-Auxence : 0-3

Buts : Charly MARCHAIS (15e), Steven LELARGE (55e) et Flavien CHAMPIRE (65e) pour l’AS Val d’Erdre-Auxence.

Le résumé du match de Mickaël JEMIN, l’entraîneur de l’AS Val d’Erdre-Auxence :

“Le début de match est assez rythmé et nous nous procurons rapidement deux occasions. Sur la première, Lucas Reverdy, en bonne position dans la surface, n’arrive pas à armer sa frappe, sur la seconde Charly Marchais voit sa tête passer à côté du poteau, la troisième occasion est la bonne pour nous, Charly est à la réception d’un centre de Flavien Champire et de manière acrobatique pousse le ballon dans les buts. La réaction de Liré-Drain est immédiate et nous fait reculer, Melvin Chedemail notre gardien se trouve sollicité et fait trois arrêts décisifs avant la mi-temps dont un ballon qu’il envoie sur sa barre transversale et qui rebondit juste devant la ligne. De notre côté, nous n’arrivons plus à nous montrer vraiment dangereux. Dès le retour des vestiaires, nous concédons un penalty, Melvin détourne la frappe du n°7 adverse, s’ensuit deux claquettes au-dessus de sa barre transversale. Sans doute le tournant du match puisque cinq minutes plus tard, Steven Lelarge vient couper la trajectoire d’un coup franc de Mattéo Hamon et lobe le gardien de but adverse. Liré-Drain prend des risques et ajoute un attaquant à son dispositif, cela libère des espaces pour nous et sur un contre, Flavien, d’une frappe lointaine, trouve la barre transversale. Flavien se montre plus adroit cinq minutes plus tard en transformant un coup franc à dix-huit mètres. Notre défense se montre solide et nous concédons moins d’occasions. La rentrée du “joker” Élie Vitour fait mal à la défense de Liré-Drain puisqu’en cinq minutes, il fait provoquer deux grosses fautes au n°4 adverse qui laisse ses partenaires à dix. Liré-Drain se retrouve même à neuf après un carton blanc pour contestation. Élie pense marquer le quatrième but puisqu’il est à la réception d’un coup franc relâché par le gardien, dans un premier temps l’arbitre accorde le but, puis le refuse pour une faute inexistante sur le gardien. Ce fut un bon match de foot, aujourd’hui, avec du rythme, des occasions des deux côtés et une très bonne opposition, nous n’avions pour l’instant jamais concédé autant d’occasions. Le score est sévère pour nos adversaires, mais pour une fois, nous avons été réalistes dans les deux surfaces. Merci à Liré-Drain pour l’accueil.”

 

 

Cet article a été lu 341 fois.