Championnat de Première Division, groupe B, 2e journée.

FC Pellouailles-Corzé SO Cholet (b) : 3-0

Buts : Arnaud BRIAND (dit : “Al Pach”) (sp. x2) et Christopher TRELLU (alias l’homme en polystyrène).

Cliquez-ici pour voir le classement

Les réactions d’après-match :

Jérôme DUMONTANT (entraîneur du FC Pellouailles-Corzé) : “On a fait preuve d’une grosse détermination et les consignes ont été appliquées à la lettre, de la part des joueurs face à une très belle équipe du SO Cholet. Le score peut paraître sévère, mais on peut mener deux buts à zéro, à la mi-temps, où l’on touche la barre transversale et où l’on manque un face-à-face. On a beaucoup couru, mais on a marqué en début de deuxième période, sur un penalty. Ensuite, on a subi et on a joué plus bas en tenant notre avantage. Nous marquons intelligemment notre deuxième but, en faisant preuve d’altruisme. Enfin, nous marquons le troisième but à cinq minutes de la fin, à la suite d’un penalty et d’une expulsion. Cette victoire récompense le travail effectué, depuis le début de saison (reprise faite le 21/07). Je tiens à féliciter les gars, en espérant continuer dans le même sens, avec humilité et plaisir. Je souhaite dédicacer cette victoire à Fabrice Gaudry, Fred Surot et Fifi Dohin, qui ont comblé mon absence, ce vendredi, car j’étais cloué au lit, à cause d’une lombalgie.

Giovanni LAPLACE (entraîneur du SO Cholet (c)) : “C’est un non-match des garçons, aujourd’hui. J’ai certainement une part de responsabilité dans mes choix. J’ai fait confiance à certains joueurs, qui dans l’attitude, n’ont pas été bons. On savait que la saison serait compliquée à l’extérieur, face à des équipes valeureuses et intelligentes comme l’a été Pellouailles-Corzé. Je félicite Jérôme Dumontant qui devrait se faire plaisir cette saison avec son équipe. De notre côté, il va falloir comprendre que le football ne se joue pas que sur synthétique et sous un grand soleil. La pluie et les terrains en herbe font partie du football. Les choix seront forts dès dimanche prochain, car perdre est une chose, mais ne pas respecter le jeu en est une autre.”

 

Cet article a été lu 1992 fois.