Joueur et éducateur à l’AS Avrillé Football, Aurélien Lailler nous retrace son parcours sportif et sa motivation pour l’encadrement. Il revient aussi sur les personnes qui l’ont marqué et qui l’on convaincu à continuer à jouer au football. Entretien.

Bonjour Aurélien, racontez-nous votre parcours sportif ?

J’ai commencé le football en débutant jusqu’en poussin au club de Montreuil-Juigné Football. Puis mon père jouant au club de l’Intrépide d’Angers, en vétéran, j’ai décidé de le rejoindre. J’y suis resté de poussin deuxième année à la catégorie U19. Et pour finir, je viens de finir ma troisième saison au club de l’AS Avrillé Football.

Quels sont les événements qui vous ont marqués ?

Je dirais les deux finales régionales en poussin, avec le club de l’Intrépide d’Angers. On avait fini deuxième en finale départementale contre le SO Cholet. Ce stade de la compétition, nous avait permis de rejouer cette finale au stade Jean Bouin, en levé de rideau d’un match d’Angers SCO. Même si c’était un match pour l’honneur, car le résultat avait été validé lors de la première confrontation, c’était un match de gala. A l’âge de dix ou onze ans, ce fut un super souvenir d’une bande copains.

Parlez-nous aussi de votre parcours en coupe Gambardella avec le club de l’AS Avrillé Football ?

Oui, en effet, ce fut là-aussi, un super souvenir et un moment historique pour le club. Nous avions été jusqu’au 32e de finale, battu par l’équipe du FC Rouen. Passer huit tours n’arrivent pas tous les jours, surtout pour un club comme Avrillé. Et puis ce fut des matchs qui m’ont marqué, car on avait joué des grosses équipes de niveau régional.

Avez-vous des personnes qui ont pu vous marquer ?

A l’Intrépide d’Angers, j’ai été marqué par les éducateurs Julien CHEBUY en U12 et Mathieu MORICEAU en U15. Je voulais les remercier pour tout ce qu’ils ont pu m’apporter, dans un moment difficile de ma vie. Ils m’ont redonné le goût au football.Il y a un lien social qui s’est créé entre nous. Je suis proche d’eux. Et puis concernant la partie sportive, ils m’ont apporté la rigueur tactique du niveau régional. Je n’oublie pas non plus Karim AIT KAMA, à l’AS Avrillé Football. Il m’a lui aussi redonné le goût au football, à un moment où j’avais envie de changer de pratique sportive. Karim est quelqu’un de très fort pour motiver les joueurs, quelqu’un de fédérateur, à l’écoute et d’humain.

Et concernant des coéquipiers ?

Je citerais Thibault MILLASSEAU. C’est la première personne à m’avoir accueilli lorsque je suis arrivé au club de l’intrépide d’Angers. C’est aussi quelqu’un de très compétiteur et d’humble. Je voulais le féliciter, car il a préféré aller jouer ensuite avec ses amis au club du FC Pellouailles-Corzé, alors qu’il aurait pu évoluer à un niveau plus important. Je pense que c’est le meilleur joueur avec qui j’ai joué au football.

Quels sont vos objectifs futurs ?

Pour le moment, je ne me vois pas évoluer dans un autre club que celui de l’AS Avrillé Football. Le plus important pour moi est de jouer avec mes copains. Pour moi, le niveau de jeu est secondaire. Mon souhait serait de retrouver le niveau DRH avec Avrillé. Et puis à titre personnel, je souhaite m’investir sur le long terme, avec l’objectif de trouver un emploi dans le domaine du multisports, tout en continuant à encadrer des jeunes, et pourquoi pas un jour une équipe seniors. Avec l’expérience, je ne m’interdis rien.

Que pouvez-vous nous dire sur le club de l’AS Avrillé Football ?

Je soulignerais le suivi et la qualité de ses éducateurs. Le club a aussi des jeunes de qualité avec un gros potentiel, qui je pense, sont bien formés pour un jour atteindre le niveau seniors.

Parlez-nous de votre rôle d’éducateur au sein du club ?

Je suis vraiment épanoui en tant qu’éducateur avec les catégories de jeunes. Il y a un très bon état d’esprit et d’investissement. Je suis éducateur au club depuis trois saisons. La satisfaction de m’occuper des jeunes rattrape un peu la saison compliquée vécu en tant que joueur en seniors.

Êtes-vous un adepte du sport à la télévision ?

Non je ne suis pas trop fan des matchs de football à la télévision, je préfère la pratique sportive.

Pour finir, avez-vous un dernier mot pour le club de l’AS Avrillé Football ?

Je souhaite remercier le club et son président Frédéric ROSAMOND, tous les éducateurs, bénévoles et le club en général. Je souhaite aussi remercier Benoit LEBARON qui m’a fait avancer dans ma progression d’éducateur. Je pense que même si c’est un jeune entraîneur seniors, il pourra apporter une vraie plus-value à l’équipe la saison prochaine.

Aurélien LAILLER

Né le 1er Janvier 1995 à Angers.

Diplômes : CFF1 et bientôt le CFF2 + BPJEPS

Éducateur équipes de jeunes : AS Avrillé Football (depuis trois saisons)

Club actuel : AS Avrillé Football

Anciens clubs : Montreuil-Juigné Football, Angers Intrépide.

Cet article a été lu 2379 fois.