C’était jour de fête cet après-midi au Stade André Bertin, où le club local d’Angers NDC (qui rendait cinq divisions à son adversaire du jour, le prestigieux Stade Lavallois qui évolue en National), disputait devant son public le 6e tour de la coupe de France. Face à une équipe qui a joué crânement sa chance, les professionnels lavallois se sont difficilement imposés 1-0 grâce à un but de Bosetti inscrit en première période. Au final les “Tango” se sont qualifiés somme toute logiquement, mais par la plus petite des marques qui soit.

Les temps forts, les buts.

Le coup d’envoi est donné par Eric Stéfanini, ancien joueur professionnel ayant porté au cours de sa carrière le maillot d’Angers SSO et du Stade Lavallois.

(14′) Les Tango bénéficient d’un bon coup-franc à l’entrée de la surface. Bosetti, le tire, et s’en suit un cafouillage dans la surface après une reprise de Mayela qui longe la ligne de but.

(16′) Bonne frappe d’Hugo Piou dans la surface lavalloise, détournée par Mendes en corner.

(25′) Coup franc de Bosetti détourné des deux poings en corner par Fabien Savary.

(27′) Frappe lointaine, mais non cadrée de Pierre Alexandre Houstin, pour Angers NDC.

(27′) Ouverture du score pour Laval : Un centre venu de la gauche de Jordan Perrier, est repris du pied droit par Alexy Bosetti qui trompe Savary. Les Mayennais ouvrent la marque et mènent 1-0.

(30′) Belle frappe de Bosetti, sur coup-franc. Le ballon contourne le mur et frôle le poteau gauche du but de Savary.

(36′) Frappe de Mayela, captée en deux temps par Savary.

(47′) Etinof face à Savary tente une balle piquée. Le ballon passe juste au-dessus de sa transversale.

(52′) Bel enchaînement de Mayela qui se retrouve devant Savary, mais le portier angevin gagne son face-à-face.

(59′) Frappe lointaine de Romain Boulday qui ne réussit pas à inquiéter Maxime Hautbois.

(62′) Sauvetage de Diaguely Dabo sur sa ligne après une reprise angevine. Hautbois semblait battu par la frappe de Houstin. Les Tango ont eu un coup de chaud, mais ils réussissent à préserver leur cage inviolée.

(69′) Bon centre de Perrot devant le but angevin, mais Bosetti est trop court et le ballon file devant le but.

(72′) Tir flottant de César Zéoula qui se termine sur la transversale de Savary.

(80′) Dominique Pandor bute sur Savary. Le contrôle du Lavallois était trop long.

(90′) Les locaux jettent toutes leurs dernières forces dans la bataille pour essayer d’égaliser. Sur un dernier coup-franc en leur faveur, ils montent tous dans le camp adverse, mais la défense Lavalloise reste solide et vigilante.

 

Coupe de France, 6e tour.

Angers NDC (DRH) – Stade lavallois Mayenne FC (N) : 0-1 (0-1) 

Buts : Alexy BOSSETI (28′) pour le Stade Lavallois.

Les compositions :

Angers NDC : Savary, Dadouche, Boulday, Houstin, Bibiga, Pineau, Joly, L. Piou (Fiault 83′), Bien-Aimé, Guiet, H. Piou (Choffat 60′). Non-entrés : Vaucelle, Volant, Mingot. Entraîneur : Pierre Naudet.

Stade Lavallois Mayenne FC : Hautbois, Ba, Perrot, Mendes, Zeoula, Neyou, Perrier, Dabo (Pereira Lage 65′), Etinof (Pandor 58′), Mayela, Bosetti. Non-entrés  : Anet, Ndilu, Elton. Entraîneur : Jean-Marc Nobilo.

 

La réaction d’après-match de Pierre NAUDET (entraîneur d’Angers NDC) : “Toute la semaine, j’avais dit à mes garçons “quand vous allez à l’extérieur, dites surtout que nous allons prendre une tôle, que c’est une fête pour nous, mais que l’on n’a aucune chance” par contre entre-nous, il n’y avait qu’un seul objectif “se qualifier” et ils ont bien failli le faire. Les joueurs ont fait une superbe semaine d’entraînement, et cet après-midi un gros gros match. Bien sûr cela se joue à pas grand-chose, l’adversaire nous a dominé, mais sans se prendre pour d’autres, on peut quand même dire que l’on a eu deux ou trois occasions nettes en seconde mi-temps, qui avec un peu de justesse auraient pu passer, mais c’est comme cela ! Si l’on m’avait dit avant, que je serais déçu de perdre un but à zéro face au Stade lavallois, je ne l’aurais probablement pas cru, et si l’on nous avait dit le 2 août, jour du premier entraînement, que fin octobre, on serait au 6e tour de la CDF face à une équipe qui pointe à la 4e place du championnat de National, en existant dans le jeu et ne faisant pas n’importe quoi, c’est quand même cool !!! Notre adversaire ne nous a pas pris de haut, il nous a respecté jusqu’au bout, et ils nous ont dit quelques petits mots sympas, c’est bien. J’avais un peu peur que les gars ne fassent pas le match, parce que trop d’émotion, mais finalement non, et c’est pour cela que je suis content de la préparation de la semaine et les gars ont joué et bien joué ce match. Ils nous sont évidemment supérieurs, mais sur ce match-là, il y avait peut-être une petite place pour un truc énorme.”

La réaction d’après-match de Jean-Marc NOBILO (entraîneur du Stade Lavallois Mayenne FC) : “Dans un premier temps, je voudrais signaler que je suis toujours très content de voir des journées parfaitement organisées de la part du football amateur. Je voudrais particulièrement féliciter Xavier Baudouin, le président d’Angers NDC et toute son équipe de bénévoles, Pierre Naudet l’entraîneur, pour cette organisation quasi parfaite avec peut-être près de 1500 personnes présentes au stade avec un état d’esprit très fair-play. Au niveau du match, j’ai vu en face de moi une équipe bien organisée, jeune, qui nous a posé des problèmes. je crois cependant que le match doit être plié à la mi-temps, mais quand vous n’êtes pas assez efficaces, quand vous ne marquez pas, vous n’êtes pas à l’abri d’une belle frappe, d’un geste technique ou d’un coup de pied arrêté. Bravo à cette belle équipe, bravo au club d’Angers NDC. Au tour précédent contre le Villaret, nous avions joué contre une équipe expérimentée, aujourd’hui c’était une équipe beaucoup plus jeune, bien structurée sur un 4-1-4-1, disciplinée et qui est à plusieurs fois venue dans nos seize mètres, contrairement au match d’il y a quinze jours. Je l’ai dit à mes joueurs, la manière n’y était pas spécialement, mais dans trois semaines quand on jouera le prochain tour, la manière on n’y pensera plus. L’essentiel, c’est de se qualifier, pour nous la seule chose que l’on peut regretter c’est de ne pas avoir plié le match en première période, face à un adversaire qui a joué à 150 ou 200 % de non niveau actuel, quand vous faites preuve de maladresse, vous avez une victoire étriquée, cela été le cas cet après-midi.”

 7ème tour : les samedi 11 et dimanche 12 novembre 2017 (entrée en lice des équipes de Ligue 2).

Retrouvez l’album photos de la rencontre en cliquant ici !

DSC_0117

Angers NDC

DSC_0111

Stade Lavallois Mayenne FC

DSC_0250

DSC_0453

DSC_0181

DSC_0403

Cet article a été lu 5121 fois.