Cet article a été lu 565 fois.

Nouvelle étape pour l’équipe féminine d’Angers Natation Water-Polo, avec la première rencontre à domicile dans l’élite française.  Historique me direz-vous? Pour le club, c’est une histoire à accrocher à côté des heures de gloire des autres équipes et clubs sportifs de la ville. A l’heure où les rencontres de leurs voisins de stade, footballeurs drainaient un maximum de public, c’est malgré tout dans une piscine Jean Bouin bien remplie que les Angevines accueillaient leurs adversaires du soir, Choisy-Le-Roy.

Les hostilités sont lancées dès le coup d’envoi par l’équipe angevine qui, d’entrée de jeu, impose son rythme et met la pression sur les visiteuses. Plus agressives en attaque et en défense, les joueuses de Tugdual LIVENAIS arrivent facilement à se trouver des occasions de but. Coup sur coup, deux tirs primés en lucarne permettent à Angers de prendre rapidement les devants. Encore dans le bus, l’esprit collectif des Choisyennes revient peu à peu et c’est par deux fois à la suite, comme les joueuses locales, que Choisy reviendra à la marque dans les derniers instants du quart temps. [Score 1e quart temps 2-2]

Une bonne pression mise à ses joueuses entre les deux périodes, et T.LIVENAIS pouvait savourer les premières minutes de la seconde période. En l’espace de quatre minutes, et bien aidées par des erreurs défensives de leurs adversaires, les Angevines allaient compter quatre puis cinq buts d’avance. Des frappes d’une précision imparable pour la gardienne de Choisy. Qui, presque dépitée, demandait à ses coéquipières d’être plus agressives sur les porteuses du ballon. Le troisième but de Choisy ? Une balle qui trainait dans le creux d’une vague et qui sera poussée par l’attaquante des noirs et rouges. Pas de quoi inquiéter le public angevin qui, venu en nombre dans les travées de Jean Bouin, poussait son équipe à jouer toujours plus vite. Une dernière contre attaque dans ce quart temps et les joueuses d’Angers Natation Water-Polo menait à la marque à la mi-temps. [Score 2e quart temps : 7-3]

Camille BOURSIER face à la gardienne de but de Choisy-le-Roy.

Une mi-temps salvatrice pour l’équipe parisienne. Cinq minutes de repos qui feront du bien dans les esprits. Plus adroites et plus collectives, les adversaires du soir n’hésiteront pas à aller au bout des trente secondes d’attaque autorisées par le règlement, pour fatiguer les Angevines et se procurer ainsi d’avantages d’occasions. Pour autant, les joueuses de LIVENAIS iront marquer leur huitième réalisation du soir d’un lob idéalement placé dans le petit filet adverse. Réaction sans attendre des Choisyennes qui marqueront quatre buts presque à la suite. Les Angevines, moins sereines, voient leurs adversaires revenir à un but à l’entame de la dernière période. [Score 3e quart temps 8-7 ]

La partie s’enfonce alors dans une lutte mano-a-mano entre les deux gardiennes qui, chacune à leur tour, sortiront les tirs de leurs adversaires. Mais à ce petit jeu-là, le dernier rempart angevin craquera qu’une seule fois. Une seule et unique fois. Mais cette occasion était trop belle pour Choisy-le-Roy qui ira chercher le match nul au bout d’une match pourtant mené de bout en bout par les Angevines. 

water polo

Les joueuses d’Angers Natation Water-Polo engrangent donc leur premier point dans ce championnat de Pro A féminines, mais qui ne sera pas le dernier, vous pouvez en être sûr ! 

Prochaines rencontres à Jean Bouin: Samedi 17 Février contre Limoges puis le samedi 10 Mars face à Nancy. Rencontres prévues à 20h30.

Championnat de France Pro A Féminines :  Angers Natation Water- Polo – SCN Choisy Le Roy (8 – 8)

Angers Natation Water-Polo:

#3 NACERI / #4 MOREIRA / #5 BREGEON / #7 CUGNART / #9 KJERULF / #10 BOURSIER / #11 MICHELET / #12 SOBISIAK / #13 AUBERT

SCN Choisy Le Roy 

#1 BOULOUKBACHI S. / #2 BOULOUKBACHI S. / #3 BOULOUKBACHI C. / #4 MAVEAU / #6 MONGUILLON / #7 VINCENT / #8 CEDIEL / #9 MOKTAR / #10 CHOCHULOVA / #11 BENLEKBIR / #12 TANGUI / #13 VO-VAN

Réaction d’après-match :

Tugdual LIVENAIS (entraîneur Angers Natation) :  » Il y forcément des regrets car, du coup, on avait bien préparé cette rencontre. Cette équipe-là, on la connaissait plutôt bien, car on l’avait déjà joué l’année dernière. On avait pu les battre en matchs officiels, mais que sur des matchs amicaux. On savait que c’était une équipe très physique et qu’il ne fallait pas rentrer dans leurs duels. On a très bien défendu et on a su jouer les contre-attaques. Même en effectif réduit, je pense que l’on avait une condition physique au-dessus de la leur. Ce qui est frustrant, c’est que l’on mène de quatre buts et l’on oublie de bien défendre. Un manque de concentration qui entraîne des buts que l’on ne devrait pas prendre. Mais je suis fier des joueuses, car on a su tenir à 8-8. On a continué à attaquer et à aller de l’avant. C’est une fierté pour le club d’apporter ce premier point du plus haut niveau français.

Je suis aussi satisfait de la présence du public venu en nombre, malgré le match du SCO en même temps et les nombreuses autres rencontres en même temps sur la ville. Nous avons été soutenues et poussées quand il le fallait. Cela nous a porté sur les contre-attaques et cela va être important pour la suite du championnat «