Cet article a été lu 419 fois.

Dans le cadre de la vingtième journée du championnat de Nationale Masculine 2, l’Étoile Angers Basket recevait l’Union Tours Basket Métropole, dans un match au sommet pour la montée en NM1. Après un début de match très compliqué de la part des Angevins, ils ont su revenir dans la rencontre sans s’énerver. Dans une rencontre indécise jusque dans le money-time, l’écart de seize points est assez sévère pour les Tourangeaux. Malgré tout, les Angevins auront su jouer avec panache, transcendés par un public très enthousiaste. Avec cette victoire, l’EAB fait la très bonne opération de la soirée en récupérant à la fois la deuxième place du classement et le point-average, à son adversaire du soir (90-74).

C’est un début de match idéal de la part des Tourangeaux avec Williams et M’Boma à trois points. Fitzgerald marque les deux premiers points pour les locaux (2-6, 2’7). Il récidive (4-8, 3’50). Mais Angers manque de rigueur dans la raquette et suite à une perte de balle, le Cingala-Mata score avec autorité sous le panneau (4-12, 4’45). Il enchaîne (4-14, 5’33). + 10 pour Tours et Buffard demande un temps-mort, dans la foulée (6′). Départ catastrophique des Angevins qui manquent toutes leurs tentatives, mis à part les deux réussites du Fitzgerald. Rien ne va, Pierard se permet même d’être l’auteur d’un marché (6’50). Ce dernier n’est pas non plus en réussite sur les tirs extérieurs. Guirrou, sous la raquette, relance malgré tout la machine angevine (6-15, 7’55). Lonzième enchaîne sans opposition face au cercle (8-15, 8’20). En zone offensive et à la suite d’une perte de balle de Lonzième, M’Bomas intercepte et part seul marquer un panier facile (8-17, 9’10). Fin du premier quart-temps (8-17, 10′). Fitzgerald inscrit le premier panier du deuxième quart-temps (10-17, 10’10). André, à trois points, ramène son équipe dans le match (14-17, 11’48). Guirrou conclut une belle action collective et fait basculer son équipe en tête, au tableau d’affichage, pour la première fois de la rencontre (18-17, 12’44), puis un 6-0 (20-17, 13’10). Trois points d’André (26-21, 15’05). Tentative manquée d’André, mais Lonzième est là pour mettre la petite claquette qui va bien pour faire rentrer le ballon dans le cercle (28-21, 15’29). Temps-Mort pour Tours dans la foulée, qui utilise son deuxième temps-mort du match. Jovanonic réplique à trois points, mais Pierard marque à son tour. C’est un festival, puisque Jovanovic réussit à nouveau, un nouveau tir à trois points (30-27, 16’27). Tours égalise à trois points, mais Lonzième compte laisser son équipe aux avant-postes avec un tir derrière la ligne des 6,25 (33-30, 18’07). M’Boma conclut sur un trois points une première période très intense et rythmée (38-33, 20′). Les Angevins ont su rectifier le tir, après un début de match catastrophique. Ils sont en tête à la pause.

Lupot démarre la deuxième mi-temps avec un trois points, mais M’Boma réplique dans la foulée (41-36, 20’52). Fitzgerald dans la raquette (43-36, 21’33). Deux points au buzzer de M’Boma (43-38, 22’27). Williams profite d’une nouvelle précipitation adverse pour réduire le score (45-44, 26’51). Lesieu redonne l’avantage à son équipe (45-46, 24’44) et les supporters tourangeaux se réveillent. Temps-mort demandé par Buffard dans la foulée. Grâce à  un 2+1 de Cingala-Mata donne quatre points d’avance à l’UTBM (45-49, 25’35). Pierard relance son équipe (47-49). Cingala-Mata à trois points (47-54), puis deux nouveaux points creusent l’écart pour les visiteurs (47-54). Lonzième en extension (49-54, 28’52). Bien servi par Guirrou, Diop a tout le loisir d’ajuster son tir à trois points, puis une claquette d’André ponctue ce troisième quart-temps (54-56, 30′). Guirrou égalise (56-56, 30’10). André à deux points redonne l’avantage à l’EAB, puis +4 avec Diop (60-56, 31’45). Pierrard à trois points, mais Williams réplique de la même façon (63-61). L’Angevin est en feu et il enfonce le clou sur un nouveau tir extérieur, lui qui en fait sa spécialité (66-61, 32’42). Temps-mort demandé par Tours. Cependant, Tours ne lâche pas à l’image de Matic à trois points (68-64, 36’12), puis Lesieu en force qui prend le meilleur sur André qui est devancé sur le coup. Mais son coéquipier Diop tente et réussit  trois points. Encore une fois Matic réplique à trois points (71-69, 34’57). Fitzgerald s’y reprendre à deux fois pour marquer (73-69, 35’32). Guirrou annonce le système et décale dans la foulée Lupot qui réussit son tir à trois points (76-70, 36’12). Ce dernier ne tremble pas non plus face au cercle (79-70, 36’41). Deuxième temps-mort Tourangeaux. On rentre dans le money-time, et la rencontre est toujours très indécise. La victoire n’a pas encore choisi son camp. A la suite d’une faute offensive, Lupot sort pour cinq fautes, il aura été l’auteur de dix points dans la rencontre (37’33). Fizgerald à trois points met la salle Jean Bouin en ébullition (82-70, 38’05). André est sans opposition à trois points, il donne encore plus d’ampleur au score, à une minute de la fin du match (85-72). Guirrou commet sa cinquième faute (39’37). André à trois points clôture une victoire convaincante pour la formation angevine, qui aura su imposer son jeu, en faisant aussi preuve de solidarité dans les moments clefs de la rencontre (90-74). Erwan André finira joueur du match avec 18 points et 24 d’évaluation.

Les réactions d’après-match :

Laurent BUFFARD (entraîneur de l’Étoile Angers Basket) : « Je pense que ce fut un très bon match avec deux bonnes équipes. Lorsque l’on est dans la solidarité, l’intensité et la dureté, cela change tout. On a su avoir la prise de conscience de nos capacités au bon moment. Cela a été un duel de meneur et la sortie sur blessure de Jovanovic a été le tournant du match, même s’ils ont une réaction, à la suite de ce fait de jeu. On a aussi changé de système défensif, qui nous a été bénéfique. Après une très bonne semaine d’entraînement, on a enfin su reproduire ce que l’on fait pendant les entraînements. Avec cette victoire, on reprend la deuxième place et le point-average sur Tours. Il nous reste six matchs à jouer et nous avons notre destin entre nos mains. Même si l’on peut sortir euphorique de cette victoire, face un public nombreux, dès lundi, je serais très vigilant pour recadrer tout le groupe, afin de rester humble et modeste, car rien n’est encore fait pour la montée en NM1. »

Pierre TAVANO (entraîneur de l’Union Tours Basket Métropole) : « J’ai des regrets, car on a fait ce qu’il fallait en débutant bien le match, mais on a laissé Angers revenir dans la rencontre. Ensuite, devant leur public, c’est difficile d’arrêter une équipe euphorique. Ils sont revenus au score grâce aux rebonds offensifs. Ensuite, lorsque l’on a vingt-trois ballons perdus et qu’on leur donne des paniers faciles, c’est compliqué. Certains joueurs n’ont pas toujours respecté les consignes. Lorsque le match aurait pu basculer en notre faveur, nous n’avons pas su répondre présent. On n’a pas toujours su réagir dans le défi physique. Et puis, lorsque l’on a notre meneur qui se blesse, cela change le cours du match. Il avait déjà des douleurs à la cheville gauche, mais il tenait absolument à jouer ce match, mais sa douleur s’est réveillée. C’est une mauvaise soirée pour nous, car nous perdons aussi le point-average face à Angers. Malgré tout, il reste encore six matchs et le championnat n’est pas encore terminé. Je pense que notre calendrier de fin de saison sera plus simple que celui d’Angers, mais aucune des deux équipes n’aura le droit à l’erreur dans cette fin de saison. »

Erwan ANDRÉ (ailier fort de l’Étoile Angers Basket) : « Il était important de gagner ce match, si l’on voulait encore espérer monter en NM1. On a su faire la différence dans le défi physique. C’est une soirée très positive à tous les niveaux, puisque l’on récupère au passage le point-average. C’est victoire fait du bien pour la confiance et avec la manière, après une période sans gagner. La pression du résultat et l’ambiance du public nous ont un peu tétanisés au début du match, moi le premier. Ensuite, on a su se libérer et jouer notre basket. Maintenant, on sait que rien n’est encore fait et qu’il nous reste six finales à disputer. Cela passe par le gros match à Gravenchon, lors du prochain match. A nous de rester concentrés et vigilants. »

Championnat de Nationale Masculine 2, poule C, 20e journée.

Étoile Angers Basket Union Tours Basket Métropole : 90-74 (MT : 38-33)

(8-17, 30-16, 16-23, 36-18)

Cliquez-ici pour voir le classement

Étoile Angers Basket : Lonzième (11), Lupot (10), Guirrou (8), Tchoubaye-Bakala (0), Diop (11), André (18), Pierard (13), Fitzgerald (19). Entraîneur : Laurent BUFFARD.

Union Tours Basket Métropole : Lesieu (17), Jovanovic (6), Bergeron (2), Williams (7), Cadiau (0), M’Boma (15), Dia (2), Cingala-Mata (17), Moukenga (0), Matic (8). Entraîneur : Pierre TAVANO.

IMG

victoire

Score final.

IMG_4364

Brice PIERARD sous le cercle (photo : Eric MEILLAT – Flou2Rallye).