Cet article a été lu 463 fois.

Vendredi soir, le rideau est tombé sur la dernière journée du championnat de National. Une dernière journée, avec un final à la Hitchcock en haut comme en bas du classement. Dans ce championnat complètement fou, les footballeurs Choletais ont quand même réussi à renouveler leur bail en National, même s’ils ne sont pas parvenus à dominer la lanterne rouge cristolienne (1-1). Ce résultat nul leur suffit cependant à leur assurer le maintien aux dépens des Herbiers Vendée football, battus à Béziers (NDLR. A égalité de points avec le VHF, le club choletais devance son voisin Vendéen, grâce à un meilleur goal-average, particulier et général). La grosse surprise de la soirée est venue du Stade des Alpes à Grenoble, où contre toute attente, Sannois Saint-Gratien que tout le monde voyait condamné au National 2, est allé s’imposer trois buts à deux, privant les Isérois d’une montée directe en Ligue 2.

Le SO Cholet a souffert jusqu’au bout. Tendue, la formation de David Augereau a dû se contenter du partage des points face à Créteil, dernier et condamné de longue date à la relégation. Les partenaires de Guillaume Rippert avaient fait pourtant le plus difficile en ouvrant le score avant la demi-heure de jeu, Saad Trabelsi sur le côté droit servait Diego Gomez, qui déposait le ballon sur la tête d’Ismaël Keita qui trompait Romain Lejeune (1-0, 27e). Créteil tentait bien de réagir mais Diego Gomez était tout près de doubler la mise, avec une frappe tendue juste avant la pause.

Au retour des vestiaires, les hommes de Yann Lachuer, beaucoup plus entreprenants, mettaient moins de trois minutes pour revenir au score par l’intermédiaire de Christopher Baptista qui de la tête reprenait un bon centre de Mour Paye (1-1, 48e)

La fin de match était crispante et jusqu’au coup de sifflet final, les attaquants cristolliens allaient donner des sueurs froides au public choletais, qui commençait à s’impatienter, et ne se gênait pas pour le faire savoir. Après trois minutes de temps additionnel, Monsieur Landry libérait les deux équipes, le staff choletais l’oreille collée au téléphone ne tardait pas à exulter en prenant connaissance des autres résultats.

Au final, ce sont les Herbretais de Stéphane Masala, héroïques mardi dernier en finale de la Coupe de France, mais battus ce soir à Béziers, qui accompagneront le club francilien et Marseille-Consolat dans l’ascenseur pour le National 2.

A moins d’un éventuel repêchage administratif ?

Cliquez ici pour consulter le classement final du National.

Retrouvez toutes les photos de la rencontre en cliquant ici.

Du côté choletais, le staff consulte les résultats de la soirée.

Du côté choletais, le staff consulte les résultats de la soirée.