Cet article a été lu 752 fois.

Ce dimanche, les Ducs d’Angers recevaient l’Étoile Noire de Strasbourg pour le compte de la 37e journée de la Ligue Magnus. Pour Angers, l’objectif était de confirmer leur victoire contre Bordeaux et quoi de mieux que face à la lanterne rouge du championnat. Cependant, les locaux devaient de rester prudents face à une équipe strabourgeoise qui restait sur une surprenante victoire, six buts à trois, contre Grenoble.

Angers va prendre la mesure du score pour mener deux buts à zéro à la fin de la première période, puis enfoncer le clou dès le retour des vestiaires. Avec trois buts d’avance, on pouvait ensuite s’attendre à un match facile, mais Angers va baisser de rythme, au contraire de strasbourgeois qui vont muscler leur jeu et revenir à trois buts partout. Il faudra attendre la prolongation pour que les Ducs arrachent la victoire, mais que ce fut laborieux, l’essentiel est fait. On a surtout évité de peu, une très mauvaise surprise…

Premier tiers-temps :

Clément MASSON a été l’auteur d’un but et d’une assistance dans ce match (photo : Charlotte TACARLO).

Les Ducs dominent le premier tiers-temps et ont beaucoup d’occasions d’ouvrir le score. Les Angevins ouvrent le score par l’intermédiaire de Clément Masson, à la suite d’une passe en retrait de Nicolas Arrossamen, et d’une assistance de Maxime Lacroix, il ajuste Jan Chabéra, d’un lancé en pleine lucarne (1-0, 9’39). Quelques minutes plus tard, les Angevins augmentent leur avantage avec un second but. Campbell sert en profondeur Danick Bouchard, qui envoie le palet entre les jambières du gardien de but adverse. A cette occasion, il inscrit son 21e but de la saison. Clément Masson sera aussi crédité d’une assistance sur cette action de but (2-0, 14’36). Les Ducs finissent le tiers-temps avec un avantage de deux buts à zéro, mais ils auraient pu marquer plus de buts.

Score après le premier tiers-temps : 2-0

Deuxième tiers-temps :

Robin GABORIT a été l’auteur de son sixième point en six matchs (photo : Charlotte TACARLO).

Les Angevins continuent sur leur lancée et marquent de nouveau. A la suite d’une récupération dans sa zone défensive, Patrick Coulombe sert Brian Henderson qui amorce un contre, ce dernier joue un magnifique « une-deux » avec Robin Gaborit qui lui remet, Brian Henderson n’a plus qu’à ajuster le but (3-0, 1’10). Après ce troisième but, les hommes de Brennan Sonne relâchent leur pressing. Sur une remise en jeu en zone offensive, les Strasbourgeois profitent de la passivité défensive adverse pour ouvrir leur compteur grâce à Julien Burgert, assisté de Loup Benoît (3-1, 17’47). L’étoile Noire se relance avec un second but, une minute après le premier. Sur une contre-attaque, puis d’un cafouillage devant le but de Florian Hardy, Colin Morillon en profite pour réduire une deuxième fois le score. Il est assisté de Maxence Leroux et de Thomas Mathieu (3-2, 18’54).

Score après le deuxième tiers-temps : 1-2

 Troisième tiers-temps :

Sergejs PECURA a été l’auteur du but égalisateur (photo : Fabien BALDINO).

L’équipe de Strasbourg  revient sur la glace avec la même envie et la même détermination quand fin de deuxième tiers-temps. Trop lents dans la relance, les Angevins perdent le palet en zone neutre, se font chiper la rondelle par Sergejs Pecura, qui égalise d’un tir en force sous la barre transversale du but (3-3, 14’52). Angers se remet à pousser, mais sans trouver la solution.

Score dans le troisième tiers-temps : 0-1

La prolongation :

Brian HENDERSON a été l’auteur de deux buts, dont celui de la victoire (photo : Charlotte TACARLO).

La prolongation ne durera pas longtemps. A trois contre trois, cela donne des espaces. En zone offensive, Posa sert Herderson qui se joue de son défenseur et se présente en « un contre un » face au gardien de but et ne lui laisse aucune chance (4-0, 2’13). Angers arrache une précieuse victoire, qui aura été longue à se dessiner. 

 Score final  : 4-3

Crédit photos : Charlotte TACARLO, Fabien BALDIMO. 

Bilan du match :

 Pour les Ducs d’Angers :

Le point  positif est la rigueur en matière de pénalités.

Le point négatif est le manque de réalisme offensif.

  Pour l’Étoile Noire de Strasbourg :  

Les points positifs sont l’engagement dans la rencontre, le comportement combatif, ainsi que la rigueur en matière de pénalités.

Une mention spéciale pour Jan Chabera, le portier de l’Étoile Noire qui a été l’homme du match et auteur de nombreux arrêts (38), malgré la défaite. 

Le point négatif est le manque de réalisme offensif.

 Retrouvez en vidéo, les réactions d’après-match !

clt J37 

 

Impression