Cet article a été lu 793 fois.

Rencontre avec Frédéric Rosamond, le président de l’AS Avrillé Football. Il nous fait le bilan de la saison même si celle-ci n’est pas encore totalement terminée. Il nous présente ses nouveaux entraîneurs pour la saison prochaine et le projet du club pour les saisons à venir. Entretien.

Bonjour Frédéric, pouvez-vous nous faire un bilan de la saison de l’AS Avrillé Football ?

« La saison globale des équipes est un peu mitigée. D’abord, il y a eu une très bonne année U15, en matière de qualité de joueurs, même s’il n’y a pas eu la montée en région. C’est une très bonne génération. Ensuite, les U17 ont eu un peu plus de mal dans leur championnat avec une descente du niveau région à mi-parcours, dû à un problème d’effectif avec les absents et les blessés. Les U19 ont effectué une très bonne saison, car ils sont encore en lutte pour monter en Élite. Le seul regret que je peux avoir, c’est l’élimination en quart de finale de la coupe de l’Anjou, contre Montreuil-Juigné-Béné Football (4-2), où nous avions déjoué. J’ai trouvé que les joueurs avaient une certaine maturité et c’est très bien pour l’avenir. Concernant les équipes seniors. L’équipe C est toujours en course pour la montée en D4 et il y règle toujours une bonne ambiance. L’équipe réserve a eu des résultats mitigés et va terminer dans le ventre mou du championnat. C’est une déception, car je pense que l’équipe aura pu jouer le haut de tableau. Et enfin, l’équipe première a très mal débuté son championnat et cela a été difficile toute l’année, malgré les efforts de Benoît (Lebaron), qui a fait son maximum. Cette descente en première division, qui est déjà actée, a un goût amer, car le club à la volonté de jouer en région, même si c’est difficile. »

Quelle est la volonté du club pour les années à venir ?

« Nous avons l’envie de repartir dans un nouveau cycle. Benoît (Lebaron) a beaucoup structuré le club depuis son arrivée. On doit pérenniser son projet avec les jeunes qu’il a mis en place, avec la volonté d’avoir des éducateurs diplômés et d’un bon niveau. Je souhaite que les équipes U17 et U19 évoluent en région, pour les U19 en Élite et pour les U17 en DH. »

Justement, pouvez-vous nous parler de l’arrivée de Vincent Montécot ?

« Après une année de recul, Vincent a accepté le challenge qu’on lui a proposé avec les U19. Comme je vous le disais, nous avons l’objectif d’évoluer en Élite. Il va apporter son expérience du niveau régional et l’exigence qu’il faut pour évoluer à ce niveau. »

Quelles ont été vos motivations pour recruter Thierry Cygan ?

« Thierry va apporter son expérience du monde professionnel. Ce qui m’a clairement plu dans son profil, c’est la manière dans laquelle il souhaite faire évoluer ses équipes. Il va arriver avec son style de jeu. Pour le club de l’AS Avrillé, il est important que l’on soit reconnu pour notre style de jeu. Et puis, il fallait du sang neuf et changé certaines habitudes, pour plus d’implication de certains. »

Quel va être son rôle dans le club ?

« Il va être le responsable technique du club, ainsi que la charge de la catégorie seniors et d’une équipe de jeunes, qui reste encore à définir. Je sais qu’il est très impliqué dans la formation des jeunes. C’est un entraîneur de qualité, avec un style de jeu réputé dans toutes les catégories qu’il a pu avoir. C’est aussi quelqu’un qui met en confiance les autres et qui a de la patience. Toutefois, il devra être dans la continuité et sur les bonnes bases actuelles. A titre d’information, nous sommes toujours à l’heure actuelle, d’un entraîneur pour notre équipe réserve seniors, mais aussi des éducateurs de jeunes. »

Pour finir, parlez-nous des autres éducateurs importants au sein du club ?

« Karim Ait Kama fait du très bon travail avec les jeunes et cela, depuis plusieurs années. Nous avons aussi Thibaut Madou qui s’occupe des entraînements des gardiens de but, de la catégorie U17 à seniors. Tous les deux continueront la saison prochaine. Ce sont des hommes de confiance et de devoir, ce qui est important pour l’évolution du club. »