Cet article a été lu 272 fois.

Le tournoi des barrages de zone de ce dimanche opposait d’abord Saint-Malo face à Angers SCO, puis face à Blagnac. Les Scoïstes ont été volontaires et pugnaces en début de match, mais un petit corner a permis aux Malouins de marquer leur premier but. Malgré des occasions, les Scoïstes ont du mal à marquer, c’est sur un petit corner qu’ils marquent leur premier but. Ce fut un match mitigé et le score final est de cinq buts à trois, pour les Malouins. Le deuxième match face à Blagnac a une tout autre allure. Dès le démarrage, deux buts sont marqués par les Scoïstes et la domination est nette tout le match durant. Des passes serrées, des constructions, des buts directs permettent au SCO de terminer la rencontre à dix buts à quatre.

Premier match :

Commentaire d’Alexandre MATUSZEWSKI :

« Dans un match crucial pour avoir la première place de zone, les Angevins étaient concentrés dès le début. Des occasions, une pression forte, les Malouins ne voyaient que très peu la balle. Cependant, aucune balle ne finissait dans le but adverse. De là, naît une frustration et les Angevins commencent à laisser la balle aux Malouins. Les Corsaires mettent la pression sur La défense angevine et se créent également des occasions. Malheureusement, Saint-Malo sera plus réaliste que le SCO sur leur période forte en inscrivant le premier but. Un but à zéro pour Saint-Malo. Les Scoïstes se remettent dedans de suite et sur un petit corner, ils reviennent au score (1-1). C’est sur un petit corner encore que Saint-Malo reprend l’avantage. Mais après une expulsion temporaire d’un Scoïstes, les Angevins vont encaisser un troisième but. Toutefois, les Scoïstes vont revenir au score juste avant la mi-temps.

Le score est de trois buts à deux à la mi-temps. Les Angevins ont enchaîné un temps fort et un temps faible, qu’ils ont payé cash. Cependant, rien n’est fait et tous les espoirs sont encore permis pour cette seconde période.

Au retour des vestiaires, les Angevins remettent les ingrédients nécessaires pour revenir au score : du mouvement et un jeu en passe. Les occasions viennent d’elles-mêmes, mais encore une fois le gardien de but adverse régale par ses arrêts de classe. Une fois la pression passée, les Malouins arrivent à se créer d’entrée un petit corner qu’ils vont bien combiner pour marquer un quatrième but. Quatre buts à deux pour Saint-Malo et il reste quinze minutes. Malgré qu’il reste encore du temps pour revenir, les Angevins, bousculés, s’excitent et rentrent dans le jeu de l’adversaire qui se veut beaucoup plus physique et âpre. Les constructions sont de plus en plus rares et les joueurs râlent plus à cause de ce jeu haché que par des excès d’agressivité. C’est dans les cinq dernières minutes, que les Angevins réussissent à reconstruire leur phase de jeu. Ainsi, le bloc malouins s’effrite et Réveillard en profite pour réduire le score à quatre buts à trois. Oui, mais cet instinct de jeu retrouvé ne durera qu’un faible laps de temps. Les Angevins retombent dans leur travers et offrent des balles trop facilement à leurs adversaires qui inscriront le cinquième et le dernier but du match, sur une énième récupération.

C’est une défaite frustrante des Angevins qui ont perdu ce match sur des points clefs, tels que la régularité mentale dans le match, ainsi que les petits corners défensifs et offensifs. Saint-Malo, de son côté, a joué son jeu et a su appuyer les points faibles du moment. Pour arracher la qualification, il faudra cependant l’emporter face à Blagnac. »

Résultat : Angers SCO – JA Saint-Malo : 3-5

Buteurs : Stanislas REVEILLARD (x2) et Yoann MINON pour Angers SCO.

La composition d’Angers SCO : Alexandre LE PEILLET, Alexandre MATUSZEWSKI, Yoann MINON, Lucas LERAY, Paul LERAY, Robin PARE, Stanislas REVEILLARD, Kévin DEVAUX, Arthur DUPLESSIS.

Deuxième match :

Commentaire d’Alexandre MATUSZEWSKI :

« Ce fut un deuxième match qui a pour enjeux : une qualification pour les phases nationales, une étape cruciale pour espérer jouer la montée en Nationale 1 jusqu’au bout. L’adversaire du jour est Blagnac, une équipe structurée avec quelques bonnes individualités. Les Angevins prennent alors le match par le bon bout en inscrivant rapidement le premier but. Ensuite, ils ne laissent pas les adversaires rentrer dans le match en exerçant un pressing fort sur les adversaires qui cherchent à construire. C’est avec ses intentions de jeu que le SCO va inscrire les deuxième et troisième buts du match. Trois buts à zéro pour le SCO. Malgré cette mainmise sur la rencontre, il suffit d’un relâchement pour perdre l’emprise du match. C’est exactement ce qu’il se passera, puisque les Scoïstes vont laisser ses adversaires revenir à trois buts partout en l’espace de trois minutes. Heureusement, les Scoïstes se ressaisissent avant la mi-temps en inscrivant deux autres buts qui font du bien. Cinq buts à trois à la mi-temps, le SCO s’est fait peur, mais semble avoir passé la tempête.

En effet, la seconde période est plus régulière et incisive pour les Angevins qui ne laissent pas leurs adversaires espérer. Comme en première période les Angevins marquent rapidement trois buts et profitent d’une avance singulière : huit buts à trois. Sur un léger relâchement, les Angevins encaisseront un quatrième but, mais ils ne feront pas les mêmes erreurs qu’en première période en inscrivant deux derniers buts qui porteront le score à dix buts à quatre.

Large victoire angevine, malgré quelques frayeurs, qui leur permettent de se qualifier pour leur quatrième tour nationale de suite. Celui-ci sera à Rennes les 17 et 18 février. Un groupe relevé attend les Angevins qui devront batailler dur pour essayer de décrocher leur place pour les demi-finales nationales. »

Résultat : Angers SCO – Blagnac :  10-4

Buteurs : Paul LERAY, Lucas LERAY (x4), Stanislas REVEILLARD (x3), Robin PARE, Yoann MINON pour Angers SCO.

La composition d’Angers SCO : Alexandre LE PEILLET, Alexandre MATUSZEWSKI, Yoann MINON, Lucas LERAY, Paul LERAY, Robin PARE, Stanislas REVEILLARD, Kévin DEVAUX, Arthur DUPLESSIS.