Cet article a été lu 1044 fois.

Le club d’Angers-Noyant HBC est aujourd’hui à un tournant de son existence.
 
Les difficultés rencontrées cette saison, mais aussi les bons résultats sportifs de l’équipe de Nationale 1 ont obligé le club à repenser la façon de diriger et d’établir les stratégies en rupture du passé, qui vont le conduire vers plus de modernité, de dynamisme, de visibilité et bien entendu de performance, à tous les niveaux.
 
D’abord, cela passera par le changement de nom du club.
 
Comme l’a exprimée Madame BIENVENU, l’adjointe aux sports de la ville d’Angers, lors de la dernière assemblée générale, le nom « Angers-Noyant », même s’il est chargé de l’histoire du club et de ses créateurs, ne représente plus aucune signification aujourd’hui, et de plus, est incompris du grand public, et un frein à son rôle dans le rayonnement de la ville d’Angers, pour lequel le club se doit d’être fortement contributeur et même ambassadeur.
 
Ensuite, le renouveau doit aussi passer par un nouveau modèle économique. Le modèle associatif ne répond plus aujourd’hui au fonctionnement d’un club de haut niveau, et qui plus est, à un club ambitieux. Il ne permet pas une grande dynamique commercial et marketing et est contraignant dans la gestion de la professionnalisation nécessaire à une structuration efficace, performante et surtout au service de l’ensemble de ses licenciés.
 
Enfin, il fallait trouver le moyen de redonner de la dynamique à ses projets, de changer l’image auprès du public et surtout de redonner confiance à ses licenciés, ses bénévoles, aux parents de ses jeunes et aussi à ses partenaires, ainsi qu’aux collectivités qui l’accompagnent.
 
C’est pourquoi, le club d’Angers Noyant va devenir « Angers SCO Handball ».
 
Concrètement, cela passe par la création d’une société d’exploitation pour la partie professionnelle du club, née de la collaboration et d’une volonté partagée de créer un vrai projet de handball de haut niveau de la part Saïd CHABANNE, président du club d’Angers SCO et de Christophe MANIABLE, pour laquelle il assumera la mission de président.
 
La partie des jeunes et de la section amateur deviendra « Angers SCO Handball Association » et fera l’objet d’une convention avec la société d’exploitation et sera présidée par Guillaume BLONDIN.
 
Le club de handball angevin va pouvoir repartir sur une nouvelle dynamique et apporter des changements sur la vie du club, hormis le changement de ses nouvelles couleurs, qui vont passer du rouge, au noir et blanc.
 
Tout cela devra être entériné par la prochaine assemblée générale du club, fin juin.